Aller au contenu principal

Légumes de France dénonce un «choc de complexification» pour les employeurs de main d'œuvre

Légumes de France a dénoncé le «choc de complexification» mis en œuvre par le gouvernement pour les employeurs de main d’œuvre, dans un communiqué du 9 décembre.

«Le gouvernement n’a pas encore publié la définition réglementaire du travail répétitif» alors que les employeurs devront déclarer, au 1er janvier 2016, le risque d’exposition de leurs salariés, déplore Légumes de France, qui demande «l’abrogation pure et simple du compte pénibilité». Le syndicat dénonce par ailleurs une modification de «dernière minute» dans le PLFSS2016, qui ouvre droit à un «chèque santé» pour tous les salariés en CDD, alors qu'initialement, seuls les salariés de plus de 3 mois d’ancienneté devaient bénéficier de la complémentaire santé obligatoire.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Publicité