Aller au contenu principal

L'élevage laitier européen est un faible émetteur de gaz à effet de serre

«Concernant les émissions de gaz à effet de serre issus de l'élevage laitier, nous ne sommes pas en position très défavorable en Europe par rapport aux résultats mondiaux», a affirmé Thierry Doré, directeur scientifique d'AgroParisTech, lors des 4ème Rencontres de l'agriculture positive Grignon énergie positive à Paris, le 11 mars.

L'Union européenne est le deuxième producteur de lait en volume dans le monde. «Mais en termes d'émission de gaz à effet de serre par kilo de litre de lait standard produit, nous sommes parmi les plus faibles», assure-t-il. L'enseignant-chercheur rapporte qu'une baisse des émissions des élevages est possible dans le monde. Les élevages les plus émetteurs sont les plus à même de réaliser cette effort. «Si les plus gros émetteurs utilisaient les technologies et les pratiques utilisées par les 10% les moins émetteurs, on pourrait diminuer les émissions globales d’élevage de 30%», soutient Thierry Doré.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Miellerie Véron : l’apiculture, c’est à 70 % le travail de l’apiculteur
Apiculteurs professionnels, Sébastien et Nathalie Véron font transhumer une partie de leurs 1 300 colonies en fonction des…
Publicité