Aller au contenu principal

Désherbage mécanique
Lemken : des herses-étrilles de précision qui limitent le bourrage

La herse-étrille est outil incontournable en désherbage mécanique, bien qu’elle présente des freins d’utilisation. Lemken en lève certains avec sa toute nouvelle gamme présentée lors du Sima. Ces herses-étrilles seront en présérie l’année prochaine et devraient entrer en commercialisation pour 2024.

La herse-étrille s’avère une solution alternative intéressante au chimique pour lutter contre les adventices. « Elle permet de travailler en plein sur toute la surface de la culture. Elle a un intérêt jusqu’à un stade 3-4 feuilles des adventices. Mais ces dernières seront d’autant plus faciles à supprimer si on s’en occupe tôt », présentait Christian Lesenne, conseiller à la chambre d’Agriculture de la Somme, lors d’une démonstration en septembre 2020. Seulement, ce matériel montre ses limites dans certains types de sols, et selon les conditions météo. « Il n’est pas adapté aux sols battants, trop humides ou trop secs. Les résidus en surface et les mottes peuvent aussi provoquer des bourrages. » Ces bourrages, le groupe allemand Lemken compte les limiter avec sa nouvelle gamme de herses-étrilles, dont le prototype était présenté au Sima 2022. Sa production se fera en présérie dès 2023, avant une commercialisation l’année suivante.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité