Aller au contenu principal

Machinisme
Lemken en pleine campagne de France

Connu au Nord de la France, le constructeur allemand veut conquérir l'Hexagone. La ligne de démarcation : le Sud de Paris.

Le semoir: une famille de produits qui n'était pas historique chez Lemken.
Le semoir: une famille de produits qui n'était pas historique chez Lemken.
© DR

Travail du sol, semis et protection des cultures : ce sont les trois domaines de Lemken. Dans le premier, on trouve des charrues, des outils de déchaumage et des outils de préparation du sol, notamment des herses rotatives. Les semoirs à céréales appartiennent au deuxième. Quant aux pulvérisateurs, ils sont produits depuis 2007. « Lemken veut pouvoir fournir à un céréalier tout ce dont il a besoin, à l'exception des automoteurs : tracteurs et moissonneuses-batteuses. Les distributeurs préfèrent avoir moins de fournisseurs mais qui leur proposent une gamme plus complète. En France, nous avons démarré avec la famille des pulvérisateurs portés, qui ne sont pas ceux qui se vendent le plus en région Centre : la gamme des pulvérisateurs traînés sera disponible en 2015. »

Parmi les produits majeurs de la marque, citons le Karat, un déchaumeur à dents, et le Rubin, un déchaumeur à disque. « Ils permettent de travailler à grande vitesse et de laisser le sol bien nivelé » commente le directeur commercial. Sur le Karat, grâce à un système de pied démontable, on a deux machines en une : pour un travail en profondeur, jusqu'à trente centimètres, et pour un travail plus superficiel d'une dizaine de centimètres. Quant au deuxième, son disque indépendant permet de travailler des quantités de matières organiques importantes.

Emprunté au secteur automobile

Né en 1998, le Solitair, un semoir, appartient à une famille de produits qui n'était pas historique chez Lemken. L'innovation a résidé dans l'élément de mise en place de la graine : « Un double-disque sous parallélogramme avec roulette de rappui. L'intérêt pour l'agriculteur : il peut régler indépendamment la profondeur et le rappuyage. »

Certes, la charrue est un outil traditionnel. Pourtant, le Duramaxx, sorti en 2011, présente une innovation concernant le mode de fixation de la pièce d'usure : « Les boulons sont remplacés par des crochets collés avec un procédé d'adhésion emprunté au secteur automobile. Avantage : le versoir n'étant ni percé ni fraisé, les aciers qui le composent sont beaucoup plus résistants. »

Les projets ? « Lemken est connu au Nord de la France depuis 1978 et au Sud de Paris depuis seulement 1994 : nous sommes encore dans cette phase consistant à faire connaître à la totalité du monde agricole la qualité de nos produits : nous avons encore des parts de marché à gagner. »

L'entreprise en un coup d'oeil

- Nom : Lemken.

- Année de création : 1780.

- Siège social : Alpen (Allemagne).

- Activité : fabrication de machines agricoles (travail du sol, semis et protection des cultures).

- Quatre sites de production : trois en Allemagne et un en Inde.

- Vingt-deux filiales à travers le monde.

- Chiffre d'affaires 2012 : 340 millions d'euros.

- Effectifs : mille salariés.

 

La filiale française

- Localisation : Saint-Jean-de-Braye.

- Année d’implantation : 1994.

- Chiffre d’affaires 2012 : 67 millions d’euros.

- Quarante salariés.

- Cent quatre-vingts points de vente à travers toute la France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité