Aller au contenu principal

L'épicerie solidaire Chez Mell' dynamise le village de Melleroy 


Dans le cadre du déconfinement, le président de Région, François Bonneau, est allé à la rencontre de quelques acteurs du territoire. Focus sur la belle initiative qu’est l’épicerie associative de la commune de Melleroy.

© D.M.

À l'occasion du déconfinement, François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, a souhaité rencontrer des bénéficiaires de mesures régionales et des porteurs d’initiatives locales. Cette mini-tournée des bonnes initiatives a fait un arrêt, vendredi 29 mai, dans la petite commune de Melleroy, à l’est du Loiret, pour visiter l’épicerie solidaire Chez Mell'.

Sous un soleil estival, une trentaine de personnes, dont la quinzaine de bénévoles qui font tourner cette supérette, étaient réunies autour de François Bonneau pour lui présenter leur projet, les idées futures, mais aussi leurs contraintes.

Après la fermeture de la boulangerie, des habitants de ­Melleroy se sont mobilisés pour que le centre-bourg retrouve un commerce, un lieu d’échange et d’animation et ont donc créé en 2016 l’association Mell'pop.

« Après deux ans et demi de travaux et quelques péripéties, nous avons réussi à trouver un lieu pour établir notre épicerie », a pu raconter Dany Reuillard, enfant du village et président de l’association, qui déplore que la Mairie de Melleroy ne soutienne pas ce projet « qui pourtant a pour but de vendre des biens et des services aux habitants en favorisant les circuits courts et ainsi développer l’économie rurale ».

Entre préfabriqué et bungalow, cette épicerie qui est sortie de terre il y a à peine quelques mois propose une quarantaine de produits locaux, allant des pâtes aux lentilles en passant par le pain, les terrines, les légumes, le miel, la viande bovine, la volaille ou encore le vin…

Pour le céréalier bio du coin, Philippe Patillaut, « c’était important qu’il y ait de nouveau un commerce » et une évidence de proposer ses lentilles vertes à la vente.

Actuellement ouvert les mardis, jeudis et samedis matins, avec une belle affluence d’environ 150 personnes par semaine, la boutique va sûrement étendre ses plages d’ouverture.

« Les gens travaillent et les horaires ne collent pas forcement, explique le trésorier André Chesne. On réfléchit donc à les modifier afin que ce soit plus pratique pour les clients avec une ouverture le vendredi soir et le dimanche matin par exemple. Mais après il faut que ça suive du côté des bénévoles… ».

L’association souhaite aller encore plus loin dans cette initiative sociale en proposant au sein de ce lieu de vie un espace d’accueil médicalisé, qui serait géré par une infirmière, et un terrain de pétanque.

Le président de la Région s’est montré très intéressé par ce projet solidaire : « Ce que vous avez fait est merveilleux ! Ce n’est pas qu’une simple épicerie, mais un lieu convivial, d’échange, de partage de savoirs et de connaissances. Ce lieu est un bel exemple de la beauté de créer collectivement des choses, travailler ensemble sur des valeurs qui vous ressemblent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Vandalisme : 2 hectares de maïs broyés
Raphaël et Frédéric Bouché, exploitants à Ballancourt-sur-Essonne, ont été victimes d'un acte d'incivilité dans la nuit du…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité