Aller au contenu principal

Syndicalisme
Les agriculteurs font du bruit à Tours

Mardi 19 janvier, les agriculteurs de la région ont répondu à l'appel de la FNSEA et de JA Centre Val-de-Loire pour manifester à Tours, en Indre-et-Loire. Les raisons de la colère : l'inflation réglementaire et le manque de rémunération. 

« Au départ, nous avions prévu de faire un convoi de tracteurs mais, du fait de l'instauration d'un couvre-feu, nous n'y avons pas été autorisés », précise le secrétaire général de la FNSEA d'Eure-et-Loir, Pascal Laya.

S'ils ne sont qu'une petite dizaine au départ mardi matin, la cohorte gonfle au fil des arrêts prévus, comme à Châteaudun un peu plus tard ou dans la traversée du Loir-et-Cher. Au final, la manifestation tourangelle s'est parfaitement déroulée.

Pour le président de la FNSEA d'Eure-et-Loir, Bertrand Petit : « Le temps était avec nous et les gens contents de voir toutes les agricultures représentées : la viticulture, l'élevage, l'arboriculture, les grandes cultures… Ça fait plaisir ! Et puis, avec une grosse centaine de tracteurs, ça faisait une belle mobilisation. Le seul inconvénient c'est que si nous avons pu déposer nos requêtes, nous n'avons pas eu de réponse… ».

De son côté, le président de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, Alexandre Plateau, est satisfait lui aussi : « Nous avons défilé dans le centre-ville et nous avons pu dénoncer tout ce contexte qui nous met la pression. J'ai pu parler de l'installation, on nous impose tellement de choses que l'on a du mal à trouver des candidats pour renouveler les générations alors qu'il va y avoir un gros turnover dans la profession. Il faut arrêter de nous mettre des lois sans queue ni tête tous les quatre matins ! ».

Photos : Éloïse Bergeron et Sabri Derradji

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité