Aller au contenu principal

Visites
Les agriculteurs loirétains inves­tissent grâce au Département

Mardi 12 janvier, Marc Gaudet, président du conseil départemental, s’est rendu dans trois exploitations agricoles ayant reçu une aide du Département pour moderniser leurs appareils de production.

Aide départementale

Mardi 12 janvier, à Oussoy-en-Gâtinais. Marc Gaudet, président du Département, accompagné d'Alain Grandpierre, conseiller départemental, en visite chez une jeune agricultrice qui a bénéficier d'aides pour la rénovation de ses poulaillers.

 

Le conseil départemental du Loiret a attribué 490 000 euros d’aides aux investissements, au bénéfice de trente et une exploitations agricoles loirétaines, lors de la session des 10 et 11 décembre dernier. À travers cet engagement, les agriculteurs peuvent améliorer leurs conditions de travail et pérenniser leur activité.

Ces aides du Département sont octroyées dans le cadre d’un appel à projets, piloté par la Région Centre-Val de Loire. Depuis 2015, ce sont les Régions qui possèdent la compétence développement économique et non plus les Départements.

Le Département du Loiret a donc souhaité saisir toutes les opportunités permises par la loi Notre pour accompagner les filières agricoles locales. « Il existe différents leviers pour financer des investissements. Le Département a notamment un engagement fort sur le Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE). L’instruction se fait selon une grille préétablie », explique Valérie Tissier, chargée de mission pour le Département du Loiret et à la direction des services aux territoires.

La maîtrise des intrants, la protection des ressources naturelles, l’amélioration de la performance énergétique, mais aussi l’installation des jeunes agriculteurs ou encore les projets s’inscrivant dans une démarche agroécologique figurent parmi les critères de sélection des dossiers retenus.

Aide départementale

Le 12 janvier, à Férolles. Marc Gaudet avec Gérard Malbo et Laurence Bellais, conseillers départementaux et vice­présidents du Département, à l’intérieur d'une serre pour le maraîchage bio, construite grâce aux aides à l’investissement.

 

Mardi 12 janvier, Marc Gaudet, accompagné des conseillers départementaux des différents cantons et de Laurence Bellais, vice-présidente du Département et présidente de la commission Développement des territoires, culture et patrimoine, a visité trois exploitations agricoles ayant bénéficié de ces aides.

« Il s’agit de visites représentatives de la diversité des exploitations que le Département peut financer », souligne Valérie Tissier.

Ainsi, le président du Loiret a rencontré une jeune agricultrice de la filière volaille, accompagnée à hauteur de 12 711 euros pour la rénovation de trois poulaillers à silos. « Cela représente une aide de 50 %, se réjouit la jeune femme. Sans les aides, je n’aurais pu moderniser que les silos. En tant que jeune agricultrice, je n’aurais pas eu le budget pour faire plus ».

Marc Gaudet s’est ensuite rendu dans une exploitation en maraîchage bio, qui a bénéficié d’une aide de 22 500 euros pour l’achat d’une bineuse et pour la construction d’une serre multichapelle.

Enfin, la journée s’est terminée chez un jeune horticulteur, soutenu à hauteur de 18 000 euros, qui a décidé d’investir dans le système d’irrigation et de récupération d’eau d’une nouvelle serre.

Au total, le Département a consacré 1,9 million d’euros dans le cadre du PCAE entre 2017 et 2020. Pour chaque aide accordée par le Département, un montant identique de crédits du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) est mobilisé. Les agriculteurs ont donc reçu ces trois dernières années, un soutien de près de 3,8 millions d’euros. 

Repères

L’agriculture est une activité économique importante dans le Loiret, génératrice d’emplois et de valeur ajoutée. Le Loiret est le premier département avicole de la région Centre-Val de Loire.
À noter également que le Loiret est le seul département de la région à avoir conventionné avec le conseil régional pour compléter les aides PCAE.

 

 

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité