Aller au contenu principal

Les agriculteurs racontent leur agriculture

Avec la plate-forme de communication Agridemain, le monde agricole veut montrer au grand public "l’agriculture telle qu’elle est".

Les agriculteurs vivent deux à trois ans de plus que la moyenne des Français. Ils utilisent aujourd’hui 34 fois moins de pesticides que leurs parents. Le taux de diplômés bac+2 dans le secteur agricole est supérieur à la moyenne française. D’après une étude menée par l’institut BVA, voici quelques-unes des réalités agricoles qui surprennent le plus le grand public.

L’étude montre que la société française a une image pas forcément mauvaise, mais en tout cas déformée de l’agriculture. D’ailleurs, « un Français sur deux a le sentiment de mal connaître les modes de production », note Florence Gramond, directrice d’activité à BVA, qui pointe « un énorme clivage en ce qui concerne les traitements, les engrais ; les bonnes pratiques agricoles sont complètement inconnues du grand public ».

Les acteurs du monde agricole ont décidé de remédier à cette méconnaissance. A la veille du Salon de l’agriculture, quatorze organisations lancent « Agridemain » : une plate-forme de communication commune pour renouer le lien entre agriculteurs et grand public.

Luc Smessaert, président de l’association Farre*, précise que cette initiative va servir à « parler d’autre chose que des crises » et à « démystifier les clichés autour de l’activité agricole », sur des sujets comme la fertilisation, la protection des plantes, le bien-être animal…

Agridemain, concrètement, ce sera d’abord un mot-clé à utiliser sur Twitter et Facebook : #agridemain. « Agridemain, pour montrer qu’on a une vision de l’agriculture comme facteur d’avenir de l’économie française », analyse Gilles Maréchal, l’animateur de la plate-forme. C’est aussi un site et une application de jeux.

C’est surtout un réseau. Agridemain va s’appuyer sur des « ambassadeurs » du monde agricole. Ils seront chargés de parler au grand public de leur quotidien et de leurs pratiques, sur les réseaux sociaux ou dans leurs communes, par exemple lors d’opérations « fermes ouvertes » ou de rendez-vous en bout de champ.

Gilles Maréchal analyse : « Les gens ont l’image qu’il y a d’un côté l’agriculture industrielle et de l’autre, l’agriculture bucolique. Il faut sortir de cette vision manichéenne, montrer la diversité des gens et de leur histoire. » L’objectif est d’atteindre rapidement un millier d’ambassadeurs répartis en France. Pour l’instant, ils sont cent cinquante.

Thierry Bailliet, agriculteur en Pas-de-Calais, en fait partie. Il est convaincu de la nécessité d’agir car « il y a encore des gens qui pensent que l’agriculture est dépassée et que les agriculteurs sont arriérés » ! Depuis deux ans, il parle de son métier dans des vidéos pédagogiques, qu’il poste sur son site. Il lance : « Agriculteur, c’est le plus beau métier du monde. C’est technique, c’est raisonné. Je veux montrer que nous sommes des gens responsables. » 

Il illustre ainsi un autre objectif du projet Agridemain : retrouver la fierté d’être agriculteur.

* Farre : Forum des agriculteurs responsables respectueux de l’environnement.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Publicité