Aller au contenu principal

Les aides au maintien à la bio rabotées de 25% en 2014, «année de transition» selon le ministère

«L'annonce d'une coupe franche de 25% sur les aides au maintien pour la récolte 2014 fait l'effet d'une douche froide», ont déclaré l'Apca (chambres d'agriculture), Coop de France (coopératives), la Fnab (agriculteurs bio) et le Synabio (entreprises bio) dans un communiqué, le 10 mars.

L'enveloppe disponible pour les aides bio (conversion et maintien) en 2014 est de 103 millions d'euros. « En 2014, ce que nous avions prévu en termes d’aides sur l’AB a été dépassé par le nombre d’hectares en reconversion et nous avons dépassé le budget », a déclaré Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, en conférence de presse, le 10 mars. Car la totalité des demandes a atteint 114 millions d'euros en 2014. Selon le ministère «la priorité étant de payer l'aide à la conversion avec le montant maximum, il n'est pas possible de servir la totalité des aides au maintien». Au-delà de l'année 2014, dans le cadre du plan Ambition bio, le montant des aides permettant de soutenir la conversion ou le maintien en bio doit être de 160 millions d'euros en moyenne sur 2014/2020 pour atteindre 180 millions d'euros en fin de période. «A comparer aux 90 millions d'euros consacrés à ces aides en 2012, c'est bien un doublement des aides», poursuit-on au ministère. Et d'annoncer : «à partir de 2015, les aides bio seront financés par le 2ème pilier de la Pac, bénéficiant de la fongibilité entre années et entre dispositifs d'aide, ce qui permettra d'adapter les montants aux besoins réellement constatés».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité