Aller au contenu principal

Les anciens en terre icaunaise

Annulée à deux reprises en raison de la pandémie, la sortie de la Section des anciens exploitants de la FDSEA 77 dans l’Yonne, à la découverte du bocage de Puisaye, a enfin eu lieu jeudi 23 juin. Une trentaine d’anciens exploitants a pris la direction de Toucy pour monter à bord du train appelé RGP2 que des bénévoles ont entrepris de remettre en fonction et de lui restituer sa destination d’origine de train-restaurant.

L’après-midi a été consacré à la visite des caves Bailly-Lapierre, installées dans une ancienne carrière qui a fourni les pierres pour la construction de monuments comme le ­Panthéon, Notre-Dame de Paris et la cathédrale de Chartres pour ne citer qu’eux, avant de devenir une champignonnière jusqu’en 1970, puis une cave depuis 1972. On peut admirer les sculptures taillées dans la pierre, de véritables chefs-d’œuvre.

Prochain rendez-vous les 20, 21 et 22 septembre pour une échappée au plat pays.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité