Aller au contenu principal

Les baux viticoles en discussion

En Loir-et-Cher, bailleurs et vignerons tentent de trouver un accord sur le montant des fermages viticoles. Un groupe de travail présidé par la direction départementale des Territoires (DDT) a été mis en place depuis début 2016.

Bailleurs et vignerons ne trouvent pas d’accord concernant le montant des fermages viticoles.

Depuis plusieurs années, bailleurs et vignerons ne trouvent pas d’accord concernant le montant des fermages viticoles. « C’est le préfet du département qui doit trancher », explique Denis Bourdin, vigneron à Couddes et représentant de la FDSEA 41.

Un groupe de travail a donc été créé en 2016, présidé par la direction départementale des Territoires (DDT), avec des bailleurs et des vignerons dont certains représentants de la FDSEA 41 et de la Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41).

Objectif : fixer le prix du produit de l’année ainsi que le montant du bail.

« Ils nous proposent un loyer pour la terre nue de 480 euros par hectare, ce qui correspond à une rémunération à deux chiffres inacceptable et, actuellement, le fermage moyen du département est de sept hectolitres par hectare », ajoute Denis Bourdin.

Toute la difficulté réside dans la manière d’évaluer la valeur locative d’une vigne. « En dix ans, la récolte moyenne départementale a diminué de dix hectolitres de rendement, notamment à cause du vieillissement de la vigne mais nos charges continuent à augmenter », souligne Denis Bourdin, avant d’ajouter : « Nous proposons de rester sur un principe à l’hectolitre et de passer à onze catégories de vignes, au lieu de cinq actuellement, ce qui correspondrait mieux aux vignobles du Loir-et-Cher. »

Les vignerons souhaitent également que les bailleurs respectent leur engagement d’entretien du vignoble. Des réunions thématiques seront organisées par la DDT jusqu’à fin 2016 pour tenter de trouver un accord.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité