Aller au contenu principal

Bio
Les Champs des possibles inaugurent un atelier de transformation

La coopérative des Champs des possibles à Villenauxe-la-Petite a inauguré le 15 octobre un atelier de transformation.

La ferme coopérative des Champs des possibles à Villenauxe-la-Petite, tiers lieu agricole et alimentaire de la Ferme de Toussacq, a inauguré vendredi 15 octobre, en présence de la vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l’agriculture et de l’alimentation Valérie Lacoute, un atelier de transformation, financé à la suite d'un appel à projets de cette collectivité.

En effet, certains agriculteurs du site ont des projets de diversification, d’où la nécessité d’un atelier. Des artisans peuvent également être accueillis. « Ce lieu se veut facilitateur d’activité et au service des agriculteurs du territoire. La diversification passe par la transformation », a expliqué Sylvain Péchoux, cogérant de la coopérative. Valérie Lacroute a rappelé que « la Région a accompagné depuis 2016 un peu plus de 900 tiers lieux avec un objectif de 1000, en agriculture biologique comme conventionnelle ». Pour rappel, cette ferme coopérative est une couveuse et coopérative d’activités agricoles et alimentation.

Dans un second temps, une table ronde sur l’installation en agriculture était animée par Fabrice Bugnot, de la revue Transrural initiatives. Elle réunissait Valérie Lacroute, Clément Torpier, président des Jeunes agriculteurs d’Île-de-France, Florian Gamé, polyculteur bio et administrateur de la Cocebi-Ubios, Xavier ­Guiomar, maire et chercheur à AgroParistech, Abdenour ­Hammad, chevrier Des Champs des possibles, et Audrey Pulvar, adjointe de la ville de Paris en charge de l’agriculture. Après un portrait de l’agriculture francilienne actuelle par Xavier Guiomar, Clément Torpier a rappelé que « si le renouvellement des générations est une question majeure, marquée par une diversité de projets, nous n’installons que des agriculteurs sur des exploitations viables, vivables et transmissibles ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
La moisson est terminée dans le département et des tendances se dessinent, sans résultats définitifs pour l'instant.
Les tendances de la moisson en Loir-et-Cher
Les chiffres des rendements concernant les céréales sont chaque année grandement attendus. Frédéric Cadoux, conseiller grandes…
Publicité