Aller au contenu principal

Les collégiens découvrent la filière agroalimentaire à La Saussaye

Plus de cent cinquante collégiens ont été sensibilisés à différents aspects de la filière agroalimentaire dans le cadre de la Semaine du goût à l’Eplefpa de Chartres-La Saussaye.

Le 11 octobre, à Sours. Préparation de muffins et de chouquettes au sein du laboratoire du pôle agroalimentaire de La Saussaye par les collégiens invités pour la Semaine du goût.
Le 11 octobre, à Sours. Préparation de muffins et de chouquettes au sein du laboratoire du pôle agroalimentaire de La Saussaye par les collégiens invités pour la Semaine du goût.

Encore une fois, les étudiants en première année de BTSA STA et Acse de l’Eplefpa de Chartres-La Saussaye se sont largement impliqués pour la Semaine du goût. De fait, au cours de trois matinées, les 9, 10 et 11 octobre, ils ont encadré près de 160 collégiens du département sur six ateliers qu’ils avaient conçus au sein du pôle agroalimentaire de l’établissement.

Leur objectif, leur faire découvrir différentes facettes des filières agricole et agroalimentaire : la reconnaissance et l’analyse des matières premières, la transformation, l’analyse sensorielle et la qualité.

Ce cadre permet aux étudiants chartrains de mettre en œuvre les outils de communication et de management qu’ils utiliseront dans leur vie professionnelle tout en mettant en avant les richesses de leur filière respective.

En marge de ces ateliers, quatre étudiantes indiennes présentes à La Saussaye dans le cadre d’un échange ont fait découvrir aux collégiens quelques-unes de leurs spécialités culinaires, pas trop épicées, ainsi que des rudiments de leur langue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité