Aller au contenu principal

Les coopératives Cabep et Scab fusionnent

Ordinaire et extraordinaire : les sociétaires de la Cabep étaient conviés à ces deux assemblées générales le 2 décembre à Voves, pour décider de sa fusion avec la Scab.

Le 2 décembre, à Voves. Les adhérents de la Cabep ont voté à 85 % pour la fusion avec la Scab.
Le 2 décembre, à Voves. Les adhérents de la Cabep ont voté à 85 % pour la fusion avec la Scab.

« À assemblée générale extraordinaire, participation exceptionnelle », a constaté Benoît Ferrière, en ouverture des deux assemblées générales de la Coopérative agricole de la Beauce et du Perche qu’il a présidées le 2 décembre à Voves. De fait, la salle Silvia-Monfort était archi-pleine. Il faut dire que les sociétaires étaient amenés à se prononcer sur la fusion de leur coopérative avec celle de Bonneval (Scab). Et c’est à une très forte majorité, 85 %, qu’ils ont approuvé cet accord.

Engendrant, du même coup, la nouvelle Société coopérative agricole de Bonneval Beauce et Perche. Une nouvelle entité présidée par Benoît Ferrière, qui comptera neuf cents adhérents pour une collecte de 450 000 tonnes. Avant le vote, celui-ci a rappelé les réflexions des deux coopératives ayant amené à cette fusion : « Nous étions trop petits au sein des coopératives céréalières... Le monde bouge, l’agriculture évolue, les besoins en services augmentent… Pour tenir le coup, nous devions à la fois augmenter notre collecte et baisser nos charges… » La fusion a été préférée.

Avant cela, et pour boucler l’exercice 2013-2014, une assemblée générale ordinaire s’est déroulée. Le directeur de la Cabep, Guillaume Leclerc, a livré les chiffres clés d’une campagne marquée par une collecte correcte, tant en qualité qu’en quantité, dans un contexte de retrait des prix de vente et des engrais. Résultat : la Cabep a affiché un chiffre d’affaires en retrait, tout en maintenant intactes ses capacités d’autofinancement et le montant des ristournes octroyées aux adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité