Aller au contenu principal

« Les demandes de l’AGPM portées auprès du Ministre de l’Agriculture Stéphane Travert »

Deux mois après le congrès du maïs, l’AGPM a rencontré le Ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. PAC, Assurance, fiscalité, ressource en eau, protection des cultures … tels ont été les sujets abordés et sur lesquels l’AGPM attend des réponses.

© FDSEA 45

L’AGPM rencontrait le Ministre une dizaine de jour avant ses récentes déclarations sur la PAC et sa volonté de défendre le budget agricole. Avez-vous eu l’impression d’avoir été entendus ?
Défendre le budget de l’Agriculture quand on en est le Ministre c’est un minimum même si nous savons que c’est ambitieux au regard du Brexit et des autres projets de politiques européennes qui lorgnent sur les subsides de l’Agriculture. Mais au-delà, le Président de l’AGPM, Daniel Peyraube, a fait part de son inquiétude face à un projet de la PAC laissant toujours plus de subsidiarité aux états –membres : les distorsions de concurrence entre les producteurs des différents pays de l’Union s’en trouveraient encore accrus. De plus, la volonté affichée d’aller plus loin dans le verdissement nous alerte : si nous sommes bien-sûr favorables aux progrès économiques et environnementaux, nous craignons l’abus de normes dogmatiques anti-maïs. Nous nous attacherons à valoriser l’ensemble des pratiques vertueuses comme celles mises en œuvre dans le cadre de la certification maïs.


Et pour le court terme, en 2018, qu’attendez-vous du gouvernement ?...

 

Retrouvez la suite de cette rencontre dans notre édition du Loiret Agricole et Rural du 23 février 2017.

Les plus lus

Un projet de la Scael présenté au ministre Olivier Dussopt
Le ministre Olivier Dussopt est allé à la découverte du projet Sensoriel développé par le groupe coopératif Scael autour du…
Réussir son colza avec la Chambre et Terres Inovia
Deux visites d'essais ont été organisées par la chambre d'Agriculture en partenariat avec Terres Inovia. Le 10 mai, autour de la…
Les 9 et 10 juin, plateforme bio, conventionnelle et élevage
La troisième plateforme de la chambre d'Agriculture aura lieu les 9 et 10 juin à Saint-Martin-de-Bréthencourt (Yvelines).
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Sophie Bourcier, fondeuse de bronze
Portrait Sophie Bourcier est depuis une quinzaine d’années fondeuse de bronze à Bagneaux-sur-Loing (Seine-et-Marne), où elle a…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Publicité