Aller au contenu principal

Les éleveurs appellent à de vraies solutions !

Pour détailler le plan de soutien du gouvernement, le 27 juillet, une réunion avait lieu à la Préfecture. Selon la profession, le compte n’y est pas.

De gauche à droite, Michel Masson, Michel Jau et Jean Daudin.

«Un dialogue approfondi et responsable» : ce furent les mots de Michel Jau, préfet de région et du Loiret, le lundi 27 juillet, lors de la réunion avec les responsables agricoles régionaux et départementaux. Pour faire face à la crise qui touche l’élevage français (porc, bovin et lait), le gouvernement a annoncé, le 22 juillet dernier, un plan de soutien. S’articulant autour de vingt-quatre mesures, celui-ci comprend six priorités : le redressement des cours afin que les éleveurs soient mieux rémunérés ; le traitement des dettes, en particulier celles des jeunes agriculteurs ; l’allègement de la trésorerie des exploitations avec des mesures pour un total de 500 millions d’euros ; le renforcement de la contractualisation et des relations commerciales ; la promotion à l’export et sur le marché national ; la transition énergétique et la compétitivité. La rencontre qui avait lieu à la Préfecture avait pour but de détailler les mesures gouvernementales et de dialoguer autour de leur mise en œuvre concrète sur le terrain.

Michel Jau posa la question suivante : «Quel avenir pour l’agriculture française dans la mondialisation ?»

 


Lire la suite de cet article dans notre parution du 31 juillet

 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité