Aller au contenu principal

Les éleveurs mobilisés face au risque de peste porcine africaine

Afin de ne pas introduire ou véhiculer le virus de la peste porcine africaine en France, la vigilance est de mise pour les voyageurs, les éleveurs et les chasseurs.

Le dernier cas identifié en Allemagne a été détecté dans une exploitation porcine de 35 porcs en plein air.
Le dernier cas identifié en Allemagne a été détecté dans une exploitation porcine de 35 porcs en plein air.
© Horizons / Illustration

Les cas de peste porcine africaine (PPA) se multiplient en Europe et se rapprochent de la France. Le dernier cas a été détecté en Allemagne à 6 km de la frontière française au niveau de Colmar. L’analyse des cas montre que le virus est dans la majorité des cas transporté par des activités humaines et notamment par de la viande ou de la charcuterie de porc apportée par des travailleurs des pays de l’Est.

Le dernier cas identifié en Allemagne a été détecté dans une exploitation porcine de 35 porcs en plein air située près d’une zone de collecte de fruits et de légumes dans laquelle 140 travailleurs des pays de l’Est ont été recensés par les autorités allemandes.

Sensibiliser

Il est donc important que tous les agriculteurs employeurs agricoles de main-d’œuvre aient conscience du risque et puissent informer les salariés saisonniers des précautions à prendre. La sensibilisation des travailleurs originaires des pays de l’Est et des transporteurs routiers est donc primordiale. Des documents traduits en dix langues ont été réalisés par le ministère de l’Agriculture et sont disponibles dans la lettre d'information aux adhérents.

Inaporc, interprofession porcine, s'inquiète de la situation car les conséquences économiques seraient désastreuses pour l’économie de la filière porcine française. Les professionnels de la filière sont mobilisés aux côtés des pouvoirs publics et des chasseurs afin de tout mettre en oeuvre pour éviter l’introduction du virus sur le territoire.

Rappelons que la PPA n’est pas transmissible à l’homme et qu'elle concerne exclusivement les porcs et les sangliers. Des mesures de biosécurité sont prises par les professionnels de la filière porcine pour protéger et sécuriser les élevages et les entreprises de toute contamination par la peste porcine africaine ou autre pathogène.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité