Aller au contenu principal

Les élus définissent le prochain Scot du Blaisois

Les élus du Syndicat intercommunal de l’agglomération blaisoise ont réuni la presse, le 14 février, pour expliquer les objectifs à venir du prochain Scot* du Blaisois.

Les élus du Syndicat intercommunal de l'agglomération blaisoise sont revenus sur l'avancée de la révision du Scot* qui est en cours.
Les élus du Syndicat intercommunal de l'agglomération blaisoise sont revenus sur l'avancée de la révision du Scot* qui est en cours.
© L.B./Horizons

En Loir-et-Cher, la révision du Schéma de cohérence territoriale du Blaisois se poursuit au sein du Syndicat intercommunal de l’agglomération blaisoise (Siab). Le Scot* est un document qui permet de définir la stratégie à vingt ans pour l’aménagement du territoire. Les élus se sont réunis à plusieurs occasions pour définir ensemble le Projet d’aménagement stratégique (PAS) et ainsi pouvoir le présenter en réunion publique le 21 février dernier afin d’échanger avec le grand public. Au sein du Siab, sont réunis Agglopolys, la communauté de communes du Grand Chambord et la communauté de communes Beauce-Val de Loire, comprenant 89 communes.

Les objectifs de la révision du Scot

L’objectif de la révision du précédent Scot qui datait de 2016 est surtout de pouvoir intégrer désormais la communauté de communes Beauce-Val de Loire qui n’était pas dans le précédent. « Nous partons d’un Scot de 2016 d’une très grande qualité. La trame est toujours là, nous l’enrichissons simplement avec tout d’abord le nouveau PLUi** d’Agglopolys et l’intégration de Beauce-Val de Loire », explique Christophe Degruelle, président d’Agglopolys. La révision du Scot a pour ambition de répondre à plusieurs ambitions comme atteindre les objectifs de Zéro artificialisation nette (ZAN) d'ici à 2050, d’accélérer les transitions ou encore de stimuler l’élan socio-économique. De même, au sein du Siab, il est nécessaire de créer un équilibre permettant à chaque territoire de pouvoir se développer « au bénéfice des habitants et des acteurs locaux ».

6 178 hectares à répartir

Avec l’objectif ZAN des sols d’ici à 2050, dans le cadre du Sraddet***, la Région Centre-Val de Loire proposera une enveloppe de 6 178 hectares à se répartir entre les vingt-sept Scot de la région. La répartition de ces hectares sera établie courant avril. « Nous y verrons plus clair lorsque nous saurons exactement le nombre d’hectares à nous répartir au sein de nos trois intercommunalités », explique Christophe Degruelle.

Plusieurs projets sont déjà lancés au sein du territoire, notamment les Cent planches à Mer et également l’hôtel cinq étoiles du golf des Bordes à Saint-Laurent-le-Nouan d’une quarantaine d’hectares au sein des territoires du Siab. « Nous avons besoin de nous développer tout en respectant tout de même l’objectif ZAN », a assuré Pascal Huguet, président de la communauté de communes Beauce-Val de Loire. La révision du Scot devrait voir le jour et être validée d’ici à la fin 2025.

En attendant, après une première réunion publique le 21 février dernier, une prochaine réunion est prévue mardi 11 juin à Suèvres pour évoquer le Document d’orientations et d’objectifs (DOO) afin de fixer les prescriptions et les recommandations pour mettre en œuvre la stratégie arrêtée.


*Schéma de cohérence territoriale. 

**Plan local d’urbanisme intercommunal.

***Schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité