Aller au contenu principal

Les enfants de l'impressionnisme

Jusqu'au 2 juillet, le Musée des impressionnismes à Giverny (Eure) propose une exposition dédiée à l’enfance. Une belle occasion de découvrir des œuvres sur ce thème, puis de profiter de l'enchantement qu'offrent les jardins en ce printemps.

Nichée en Normandie, dans l'Eure, non loin de la Seine, la commune de Giverny attire les touristes amateurs d'art et de beaux jardins grâce au Musée de la Fondation Claude-Monet, ancienne demeure du célèbre peintre, et à celui des Impressionnismes. Tous deux sont adossés à des espaces paysagés qui valent le détour.

Ce printemps est le moment opportun pour découvrir toutes ces richesses, d'autant que le Musée des impressionnismes organise une exposition inédite consacrée à l’enfance dans la peinture impressionniste, jusqu'au 2 juillet. Une centaine d'œuvres sont exposées, dont certaines de Claude Monet, Paul Gauguin, Mary Cassatt ou encore Auguste Renoir, offrant au visiteur une plongée dans la fin du XIXe siècle.

La fragilité de la vie

Claude Monet, Jean Monet dans son berceau, 1867.

Les grands maîtres cités précédemment ont tous peint leurs proches, donnant un aperçu de l'époque et de la place de l'enfant. En France, vers 1880, la mortalité infantile est encore forte. Représenter un enfant, c'est rendre hommage à la jeunesse, prendre conscience de la brièveté de l'existence, à l'image d'Alfred Sisley dont le fils décède à l'âge de 5 mois chez sa nourrice. Cette conscience du caractère éphémère de l'existence frappe tout le groupe impressionniste. Si les peintures représentant des nourrissons, des berceaux — comme ci-contre, le petit Jean Monet peint par son père en 1867 —, des poussettes sont nombreuses, cela tient à la tendresse des artistes pour les enfants mais aussi à cette conscience de la fragilité de la vie, allégorie que l'on retrouve aussi dans l'évocation des fleurs, à l'existence brève.

L'éducation

En 1881 et 1882, les lois Jules Ferry rendent l'éducation gratuite et obligatoire pour les garçons et les filles âgés de 6 à 13 ans. Les salles d'asile devenues écoles maternelles accueillent les plus petits. Cependant, à tout âge, l'enseignement peut être dispensé à la maison, par la mère, une nourrice ou des professeurs particuliers, comme dans l'œuvre de Renoir ci-dessous où son fils prend une leçon de lecture.

Auguste Renoir, La Leçon (Bielle, l’institutrice et Claude Renoir lisant), vers 1906.

 

L'exposition prolonge aussi son exploration jusqu'aux adolescents d'aujourd'hui à travers les photographies d'Elaine Constantine (née en 1965) qui saisit sur le vif la jeunesse, essentiellement féminine, dynamique et sûre d'elle. L'artiste capture le mouvement de la vie et s'affranchit des conventions, ce que les impressionnistes n'auraient pas renié.

Elaine Constantine, Girls on bikes, 1997.
Plus d'infos sur www.mdig.fr.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Publicité