Aller au contenu principal

Les entrepreneurs du campus visitent Syngenta

L’association du campus Les champs du possible a organisé le 16 mai, une rencontre sur le site chartrain de Syngenta.

L’association du campus Les champs du possible, constituée d’entrepreneurs euréliens intéressés par l’innovation en agriculture, organise régulièrement des « petits déjeuners » au sein d’entreprises du territoire. Jeudi 16 mai, c’est le site de Syngenta, à Chartres, qui a accueilli ce moment de convivialité et de découverte.

Avec ses collègues, le responsable de la station Emmanuel Berion a présenté à la trentaine de participants ce site spécialisé dans la recherche et le développement et dans la sélection et la production de semences de céréales.

Ils ont ensuite proposé une visite exhaustive du site et de ses équipements de pointe.

En matière de recherche et de développement, l’activité-phare du site repose sur la création de nouvelles variétés de céréales (blé tendre, orges), en particulier de semences de céréales hybrides.

Emmanuel Berion a détaillé le principe de l’hybridation et les réponses que ce procédé peut apporter aux attentes des agriculteurs : en résumé, cumuler les gènes favorables des pools mâle et femelle permet un gain de rendement, une meilleure tolérance aux maladies, une biomasse des plantes et une qualité des grains accrues.

Le site chartrain de Syngenta a ouvert en janvier 2017, il concentre sur 6 000 m2 les activités auparavant implantées à Orgerus (Yvelines).

Ce déménagement visait à bénéficier des « terres à fort potentiel de la Beauce », de la technicité des agriculteurs, et de la proximité de l’autoroute. Syngenta loue 160 hectares de champs autour de la station pour ses expérimentations.

Figure majeure de la production de produits sanitaires et de semences, le groupe suisse est né en 2000 de la fusion des activités agrochimiques de Novartis et d’Astra Zeneca. Il a été racheté il y a deux ans par le géant chinois de la chimie ChemChina.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité