Aller au contenu principal

« Les Français ont la mémoire bien courte »

Agriculteur à Congerville-Thionville (Essonne), Antoine Benoist est secrétaire général adjoint de la FDSEA Ile-de-France.

Antoine Benoist

Horizons : Quelle est votre réaction après le premier tour de l’élection présidentielle ?

Antoine Benoist : Je suis dégoûté par le résultat de ce premier tour. Je crois que nous pouvons particulièrement remercier et saluer le travail des médias. Ils ont manipulé l’opinion jusqu’à faire oublier qu’Emmanuel Macron a été le conseiller du président de la République, puis son ministre de l’Economie ! Et d’un coup, il n’est plus socialiste et va changer la France... Les Français ont la mémoire bien courte. Je suis aussi déçu du côté des Républicains pour leur manque de soutien envers leur candidat qui avait pourtant été désigné par une primaire.

De ce fait, comment abordez-vous ce second tour ?

Avec la gueule de bois ! Nous avons le choix entre un candidat fabriqué par les médias ou un extrême, on est bien garni. En l’état actuel des choses, je suis incapable de faire un choix. C’est impensable, pour moi, de mettre un bulletin Le Pen dans l’urne mais, pour le moment, ça l’est tout autant de donner ma voix au collègue de Stéphane Le Foll !

Quelles sont vos attentes pour les semaines à venir ?

Clairement, je pense déjà aux élections législatives. En attendant, Emmanuel Macron est un européen convaincu et nous avons - nous, monde agricole et rural - besoin de l’Europe. Mais j’attends que ce candidat prenne des engagements forts et clairs pour notre agriculture française. On s’est tellement fait malmener par Stéphane Le Foll pendant cinq ans qu’il va falloir qu’il vienne chercher nos voix d’ici le 7 mai.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Publicité