Aller au contenu principal

Les gestes simples pour prévenir un incendie

La FNSEA 45, en partenariat avec le Sdis 45*, livre ses recommandations pour prévenir et faire face aux feux de récolte.

Alors que les premières récoltes ont démarré et que la sécheresse perdure, l’heure est à la prévention et à l’anticipation pour éviter les feux de récolte. Si le risque est certes de perdre la récolte, la paille et les machines, les risques d’extension à des bâtiments voisins et à des habitations restent en effet toujours bien présents.

Les attitudes à adopter permettant de limiter les dangers et les dégâts lors du départ d’un incendie.
Les attitudes à adopter permettant de limiter les dangers et les dégâts lors du départ d’un incendie.

Afin de limiter les risques d’incendies, notamment dans le contexte des travaux de moissons, il existe plusieurs actions simples mais efficaces à mettre en œuvre avant et pendant la moisson :

  • s’assurer du bon fonctionnement de la machine (absence de fuite, filtres nettoyés régulièrement) : attention de bien nettoyer tous les matins le matériel, pour éviter l’accumulation de poussières qui favorisent les départs de feu ;
  • effectuer une reconnaissance du terrain pour enlever les pierres ou matériaux ferreux qui seraient susceptibles de générer un départ de feu ;
  • disposer d’un téléphone pour composer le 18 ou le 112 en cas de départ de feu ;
  • équiper les véhicules d’extincteurs ;
  • laisser libres les accès aux parcelles ;
  • disposer d’une tonne d’eau et d’un outil de travail à proximité de la parcelle pour agir vite en cas de départ de feu. En cas d'urgence, un outil de déchaumage sera utile pour retourner la terre rapidement afin de constituer une zone ­coupe-feu ;
  • entamer le champ par sa moitié : la ligne centrale fait office de pare-feu et limite les risques de propagation à l’ensemble de la récolte ;
  • faire une coupe sur la périphérie de la parcelle pour limiter les risques de propagation ;
  • moissonner à contre-vent ;
  • éviter le broyage des chaumes pendant ces périodes de récolte et de sécheresse pour éviter d'accroître le risque incendie.

*Service départemental d'incendie et de secours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité