Aller au contenu principal

Tourisme
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir

La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.

Clémence Drian

« Depuis deux mois nous sommes indépendant de l'ADRT* qui a décidé d'arrêter la commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir, explique Clémence Drian qui est désormais en charge du développement et de l'animation du réseau. Et à partir de janvier, nous aurons notre propre service de réservation ».

L'objectif des Gîtes de France euréliens est d'offrir plus d'accompagnement.

Ainsi, la nouvelle animatrice, qui dispose d'un bureau au sein de la Maison de l'agriculture — un retour aux sources —, a prévu de visiter l'ensemble des hébergements : « il s'agira de remettre à jour leurs photos, d'améliorer leur mise en valeur, voire de proposer des formations aux adhérents », explique-t-elle.

Le service aux clients sera amélioré également. À partir du 31 décembre, le nouveau service de réservation offrira une plus large amplitude d'ouverture : « tous les jours, une dizaine d'agents de réservation seront au service des clients, exclusivement pour Gîtes de France. C'est la SAS 2L qui prend en charge ce service pour plusieurs départements », souligne Clémence Drian.

La marque Gîtes de France se veut aussi irréprochable d'un point de vue sanitaire, que pour ses conditions d'annulation ou de remboursement, plus authentique et proche des touristes.

La technicienne sera également en charge d'assurer la présence des gîtes euréliens sur Internet : « il y a des choses à faire pour dynamiser et moderniser le réseau. Nous allons organiser des concours pour inciter les propriétaires d'hébergement à être actif sur Internet ».

Elle rappelle également que le label peut apporter une plus-value.

Enfin, l'association des Gîtes de France d'Eure-et-Loir est présidée par Annie Constantin qui met tout en œuvre avec son conseil d'administration pour répondre aux attentes des adhérents et des clients.

*Agence de développement et de réservation touristique

Plus d'infos

Pour de plus amples informations, contacter Clémence Drian par mail : clemence@gites-de-france-eure-et-loir.com ou au 07.49.43.81.33 - www.gites-de-france-eure-et-loir.com.

Photo : Le 30 novembre, à Chartres. Clémence Drian est désormais en charge de l'animation du réseau Gîtes de France en Eure-et-Loir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité