Aller au contenu principal

Syndicalisme
Une délégation FNSEA 45 reçue par une directrice de GMS

Dans le cadre d'une opération nationale de mise sous surveillance des enseignes de la grande distribution, une délégation de la FNSEA du Loiret est allée à la rencontre de la directrice d'une grande surface, le 28 février. Le syndicat se mobilise vis-à-vis de la grande distribution pour passer les hausses de tarif nécessaires dans un contexte inflationniste très important. 

Alors que l’origine des produits agricoles et la juste rémunération des agriculteurs guident ses actions, dans le cadre d’un appel à mobilisation national, la FNSEA 45 a interpellé les GMS du Loiret en choisissant la voie du dialogue. La directrice du magasin Auchan de Gien, Isabelle Laffra, a ainsi reçu, lundi 28 février, une délégation composée de représentants de chaque filière animale.

L’objectif est clair : savoir si la situation économique du monde agricole fait réellement partie des préoccupations des directeurs de magasin. Même s’ils ne sont pas au centre des négociations puisque celles-ci sont dirigées par leurs groupes nationaux respectifs, le syndicat a voulu savoir quelles positions prennent les antennes locales face à la loi Egalim 2 et leur faire remonter les préoccupations des agriculteurs de leur ­département.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité