Aller au contenu principal

Les JA traquent la Viande de Nulle Part dans les magasins

Le syndicat dénonce le manque de traçabilité des viandes lors de contrôles surprises dans des GMS du giennois.

Les JA se sont entretenus avec les responsables des enseignes sur le manque de clarté des étiquetages des viandes.

Le 25 juillet, une vingtaine  de Jeunes Agriculteurs de Chatillon-Coullons a contrôlé l’origine des viandes dans trois grandes surfaces du giennois. Les membres du syndicat ont apposé des stickers «viande d’origine connue» ou «viande de nulle part» sur les produits carnés, pour inciter les industriels à plus de transparence vis-à-vis de l’origine des viandes.

Cette action de communication lancée au printemps par les JA du Finistère a fait tâche d’huile dans toute la France. Dans le Loiret, c’est la troisième fois que les JA déclinent l’opération, une façon de sensibiliser les consommateurs sur la dégradation des prix payés aux producteurs ces derniers mois.

Interrogée à l’issue de l’opération, Lucie Salin, la Présidente des JA de Chatillon-Coullons a fait le constat suivant « dans toutes les GMS inspectées, la viande à la découpe est d’origine française. En revanche, un produit sur deux vendu sous vide n’a pas d’origine ! «. La présidente JA déplore également le manque de clarté des étiquettes : «Sur certains produits, il est écrit «fabriqué en France», mais le consommateur ne sait pas où est né, élevé et abattu l’animal. C’est ce que j’appelle tromper le consommateur en jouant sur les mots !»

Lors de cette action pacifique, un dialogue s’est ouvert avec les représentants des trois enseignes de la grande distribution. «Ils se sont montrés très réceptifs à nos revendications» souligne Lucie Salin. Les JA ont également échangé avec les clients présents. Ces derniers ont déclaré « regarder la provenance de la viande et essayer d’acheter français. Malheureusement, ils nous ont aussi parfois fait part que l’aspect financier primait sur la qualité ou l’origine» regrette la Présidente des JA de Chatillon-Coullons.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité