Aller au contenu principal

Les jolis vœux du CERFrance alliance Centre à Chartres

Le CERFrance alliance Centre a organisé une soirée de vœux pour ses adhérents, le 15 janvier à Chartres.

Afin de marquer le passage en 2020, le CERFrance alliance Centre a invité ses adhérents à une soirée, le 15 janvier au dôme de la CCI à Chartres.

Après que son président, Joël Prunier, a adressé ses vœux de bonheur, d’audace et de ténacité à l’assistance, Nicolas Roche a présenté une comparaison économique éclairante entre les activités commerciales, de service et agricoles sur le territoire. De fait, le CER compte aujourd’hui quasiment autant d’adhérents dans le monde agricole que dans d’autres secteurs d’activité.

Les entreprises dans les activités commerciales et de service ont de fortes similitudes avec celles de l’agriculture. Leurs chiffres d’affaires sont équivalents, leurs résultats courants par employé également. Néanmoins, selon cette étude, l’évolution du chiffre d’affaires et des charges est relativement lisse au fil des ans pour les entreprises du bâtiment, de commerce et de services, tandis qu’elle est plus hachée dans le domaine agricole. Il en va de même pour le résultat courant de ses entreprises.

Au final, «  il y a plus de différences d’un voisin à l’autre que d’un secteur à l’autre. C’est la capacité du chef d’entreprise à mettre en œuvre ses capacités de gestion dans son contexte qui prime. Et c’est ce que l’on essaye de porter à nos adhérents  », a conclu l’intervenant.

La seconde partie de la soirée a permis de découvrir l’association Turbulences  !, dirigée par Philippe Duban. Créée en 1992 avec Howard Buten*, c’est une compagnie de recherche théâtrale qui a pour objectif d’aider à l’insertion de personnes présentant des difficultés d’intégration sociale et des troubles de la communication, notamment autistiques.

Elle a monté deux chapiteaux porte de Champeret à Paris, qui accueillent un Établissement et service d’aide par le travail et une Section d’adaptation spécialisée. Une douzaine de membres de l’association ont donc investi la scène et livré au public un spectacle mêlant saxos, percussions et danses sur des rythmes du monde entier. Un moment fort pour le public, poétique et positif.

Hervé Colin

*psychologue américain, connu également sous son nom de clown Buffo, et auteur de Quand j’avais cinq ans, je m’ai tué

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité