Aller au contenu principal

Les jouets et objets en bois de Christophe Moreau

Ancien instituteur, Christophe Moreau est le seul fabricant de jouets et d’objets en bois de Loir-et-Cher.

« Petit, j’adorais observer des menuisiers et, en 2003, quand j’ai restauré ma maison, la passion du bois a ressurgi. »

Avant de travailler le bois, Christophe Moreau a été instituteur en Loiret. Après seize ans d’enseignement, il a ressenti le besoin de voir autre chose. « Petit, j’adorais observer des menuisiers et, en 2003, quand j’ai restauré ma maison, la passion du bois a ressurgi », se souvient-il.

Pendant quelques mois, l’ancien instituteur s’est cherché et a multiplié les expériences : stage de maréchalerie pendant une semaine, un autre en élevage de moutons et quelques stages en découpe du bois ou tournage.

En 2009, il se fixe : « Quand j’étais en stage auprès d’un berger, l’éleveur souhaitait diversifier son activité en proposant des produits dérivés autour du mouton. J’ai pensé à faire de petits objets et, naturellement, je me suis tourné vers le bois. »

De fil en aiguille, Christophe Moreau en arrive à l’idée du jouet en bois et se lance en auto-entreprise. Il achète un tour à bois, de la peinture, du vernis et construit sa première production en six mois.

En bois naturels locaux ou exotiques (noyer, olivier, bois de rose…), les voitures et animaux à tirer, les stylos simplement polis et lustrés, les tire-bouchons, coupe-papier, pendentifs à parfum et rasoirs ornent sa boutique et ses stands lors de salons dans la région.

Installé à Thésée-la-Romaine (Loir-et-Cher) depuis 2012, cet artisan d’art de 46 ans est aujourd’hui le seul créateur d’objets et jouets en bois du département.

« Il a fallu que j’apprenne le commerce, le marketing, la communication. C’est difficile de se lancer, il faut être motivé. Il y a deux ans, j’ai rencontré un commercial qui a changé ma façon de voir les choses, Laurent. C’est devenu un ami et si je n’avais pas croisé son chemin, j’aurais peut-être arrêté mon activité », confie Christophe Moreau.

Depuis, le créateur s’est développé sur Internet, a noué des partenariats avec les maisons des vins de Cheverny et Chambord pour ses tire-bouchons, et se diversifie avec une offre de stages individuels en tournage et chantournage.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité