Aller au contenu principal

Politique
Les leaders politiques représentés au Parlement européen rencontrent les agriculteurs

Speed dating sur les élections européennes. L’ Europe trouvera-t-elle les bons parlementaires ?

Jean-François Copé répond aux questions de Xavier Beulin, Guy Vasseur et François Thabuis.
Jean-François Copé répond aux questions de Xavier Beulin, Guy Vasseur et François Thabuis.
© Loiret agricole

L’agriculture est le ciment historique de l’Europe. C’est la raison pour laquelle le 14 mai, l’APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture), la FNSEA et les JA (Jeunes Agriculteurs), ont organisé  à Paris un speed dating réunissant des candidats et leaders politiques des partis représentés au Parlement européen.

Chacun leur tour, Jean-François Copé (UMP), Pascal Durand (EELV), Pierre Laurent (PCF), Pervenche Beres, (PS) Gilles Lebreton (FN) et Marielle de Sarnez (Modem) se sont prêtés au jeu et ont répondu, durant 15 minutes, à trois questions sur l'élargissement, l'approfondissement et la gouvernance de l’Union Européenne devant Xavier Beulin (président FNSEA), François Thabuis (président JA) et Guy Vasseur (président APCA). Jean-François Copé (UMP) ne veut pas d’une forte abstention, ni d’un vote sanction et explique que chaque voix compte « Tous les votes ont des conséquences, une fois qu'on s'est défoulé dans l'isoloir, le mal est fait et le lendemain on n'a plus que nos yeux pour pleurer ». Pour Pascal Laurent (EELV) « La profession agricole est la 1ère
victime », Pervenche Beres (PS) de son côté, ne voit pas d’élargissement possible à cause de la crise.

 

Abandonner la PAC ?

Celui qui a le plus interpellé les présidents sur scène, ainsi que la foule dans la salle, c’est Gilles Lebreton (FN).
« Je souhaite qu'on abandonne la Politique agricole commune qui a permis à des pays européens de rattraper le retard qu'ils avaient sur nous en matière agricole et ensuite de nous concurrencer» affirme-t-il. Guy Levasseur (APCA) n’est pas resté de marbre devant les propos de la tête de liste FN dans la circonscription Grand Ouest.
«  Vous avez fait une description de la PAC qui est fausse, c’est une « caricature » et  si on n’était pas dans l'Europe, nos clients, on les trouverait où ? Alors si on aime la France, il faut voter pour l’Europe ».  De son côté François Thabuis (JA) espère que les jeunes sauront reconnaître les atouts de l’Europe et sait que pour y parvenir, les élections ne doivent pas être boudées ou sanctionnées. « On a besoin au Parlement Européen d’élus qui tiennent la route pour refonder l’Europe »

Une meilleure Europe

Xavier Beulin (FNSEA) tire un premier bilan « Les principaux pays européens sont devenus plus compétitifs que nous et nous n’avons pas su évoluer avec l’Europe. Si nous nous battons aujourd’hui, c’est pour rejoindre les normes européennes et pour nous donner plus de marges de manœuvre ».
Xavier Beulin a aussi mis en avant le travail remarquable de Michel Dantin sur le rapport sur la PAC en soulignant que le monde agricole était le plus impacté et restera le plus impliqué dans l'Europe. Le président de la FNSEA a partagé les propos de Pierre Laurent concernant le dumping social notamment en termes de taux horaire du travail. Il faut « une meilleure Europe et non moins d'Europe. Il faut renforcer cet espace européen. Je regrette que nous ayons délaissé notre relation franco-allemande car ce tandem tirait l’Europe vers le haut. Je me réjouis de voir que les allemands ont fait un premier pas en instaurant un salaire minimum pour la filière agricole».

L’agriculture française représente 18% de la valeur de la production européenne. Le secteur agricole est à la base de 13% des emplois en France c’est pourquoi il est important de se rendre aux urnes dimanche et de voter.

Quels candidats dans la circonscription Massif Central-Centre pour les 5 sièges à pourvoir ?

La circonscription Massif central - Centre regroupe les régions Auvergne, Centre et Limousin. Elle compte 4,7 millions d’habitants. Les actuels députés européens Jean-Pierre Audy (UMP), Henri Weber (PS) et Jean-Paul Besset (EELV) en sont issus.

Les têtes de listes

Corinne Morel-Darleux (FG), Clarisse Heusquin (EELV), Jean-Paul Denanot (PS), Sophie Auconie (Alt.), Brice Hortefeux* (UMP), Bernard Monot (FN).

 

Les autres candidats

Front de gauche (FG) : François Dumon, Marianne Maximi, Jean-Christophe Cervantès, Sylvie Dubois, Pascal Bagnarol...

Europe Ecologie - Les Verts : Benoît Faucheux, Hélène Levet-Beauchamp, Didier Tescher, Sylvie David-Rousseau, Fernando Mordi Guerrieri...

Liste Parti socialiste - Parti radical de gauche : Karine Gloanec-Maurin, Jean Mallot, Marion Canales, Christophe Lavialle, Nathalie Delcouderc Juillard...

Alternative (Alt.) : Hervé Prononce, Nadine Rivet, Florent Montillot, Monique Gibotteau, Yannick Lucot...

Union pour un mouvement populaire : Angélique Delahaye, Jean-Pierre Audy, Catherine Soullie, Louis Cosyns, Sylvie Lachaize...

Front National : Jeanne Pothain, Philippe Loiseau, Véronique Péan, Martial Maume, Anne Faurot...

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité