Aller au contenu principal

Les lycées publics agricoles de Loir-et-Cher ont bien recruté

En Loir-et-Cher, la rentrée scolaire se présente sous des auspices favorables.

Au lycée horticole de Blois comme sur les deux autres sites de l’Eplefpa de Loir-et-Cher, le recrutement a été positif.
Au lycée horticole de Blois comme sur les deux autres sites de l’Eplefpa de Loir-et-Cher, le recrutement a été positif.

La rentrée commence bien à l’Etablissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole (Eplefpa) de Loir-et-Cher. Patricia Darjo, la directrice du site de Blois, est satisfaite : « On a fait le plein sur les secondes. Nous avions 163 élèves l’an dernier, 180 cette année. » En bac pro conseil et vente en spécialité « produits de jardin » (CVPJ), toutes les places disponibles seront pourvues, grâce à un effort d’information de la part de l’établissement : « Pour un élève de troisième, il peut paraître réducteur de travailler dans un jardin, mais on explique que cette spécialité couvre différents secteurs : vêtements, artisanat... c’est plus attractif. » La directrice note « un regain d’intérêt pour la nature, l’horticulture, le maraîchage », la filière horticole et la formation conseil-vente en animalerie n’ont d’ailleurs pas peiné à recruter. Le lycée se dirige vers le secteur de l’agroécologie, avec un poste d’enseignement dédié à l’agroforesterie et la mise en place prochaine d’un verger sur un terrain inexploité du site.

Son de cloche positif, aussi, du côté de Montoire-sur-le-Loir. Le tout nouveau Certificat d’aptitude professionnelle agricole par voie scolaire, mis en place pour cette rentrée, fait un carton plein : « Seize place, vingt-deux demandes... ce sera complet ! », annonce le directeur, Gilles Strecker. « On va être quasi pleins sur toutes les filières », ajoute-t-il, avant de pointer « beaucoup de demandes sur les classes entrantes ». Il conclut : « Il y aura deux-trois mouvements de professeurs, les partants sont tous remplacés par des gens expérimentés qui connaissent bien les sujets agricoles. »
Les mouvements de personnels seront plus importants au lycée agricole de Vendôme, avec des changements aux postes de directeur adjoint et de directeurs d’exploitation. Bruno Ricard, le directeur du lycée, annonce un recrutement « très positif » — toutes les classes entrantes sont pourvues — et des effectifs « très stables » : cinq cents élèves, comme l’année dernière. La rénovation du bac technologique STAV se poursuit en  terminale, cela se traduira par davantage de travaux pratiques. Le brevet de technicien supérieur Anabiotech va continuer à être organisé selon le modèle européen « licence-master-doctorat » : cette expérimentation produit « plutôt de bons résultats », selon Bruno Ricard. Le lycée de Vendôme va aussi « amplifier sa politique linguistique », notamment en démarrant une section européenne en seconde générale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité