Aller au contenu principal

Les métiers agricoles et la nouvelle mallette pédagogique présentés aux CIO franciliens

Dans le cadre de la convention de coopération apprentissage FNSEA avec le ministère de l’Agriculture, les métiers agricoles et la nouvelle mallette pédagogique ont été présentés aux centres d’information et d’orientation (CIO) franciliens le 10 décembre à Paris via la FRSEA Ile-de-France.

Paris, jeudi 10 décembre. Chaque participant est reparti avec une mallette contenant des supports pédagoqiques.

La FRSEA Ile-de-France, en partenariat avec l’Arefa (Association régionale pour l’emploi et la formation en agriculture) Ile-de-France, les JA, l’Apecita et l’Aprodema (métiers de l’Agroéquipement), a organisé dans ses locaux à Paris le 10 décembre, une présentation des métiers agricoles à travers la mallette pédagogique de la FNSEA, aux représentants des Centres d’information et d’orientation (CIO) des Académies de Paris, Versailles et Créteil.

Le président, Michel Morel, et la secrétaire générale, Mathilde Mari, ont décrit des postes à la pointe de la technologie avec l’informatique embarquée, les GPS, les drones…

L’agroéquipement représente cinquante mille emplois en CDI dont quinze mille en fabrication et trente-cinq mille en distribution. Avec la mondialisation du marché, la maîtrise des langues étrangères, dont l’anglais, est indispensable pour tenir ces postes.

Ce sont d’abord des emplois de  mécaniciens, techniciens de maintenance avec un niveau bac pro minimum et de préférence BTS. Ce sont ensuite des postes de commerciaux chez les distributeurs, puis d’inspecteurs commerciaux qui sont proposés. Une formation BTS technico-commercial est requise. Des CQP (certificats de qualification professionnelle) de niveau bac à bac +3 sont également prisés pour ces postes.

Quant à Laurence Stey, de l’Apecita (Association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agroalimentaire), elle décrit des postes de juristes en droit rural, fiscal, social, environnement, ainsi que des postes de conseillers agricoles dans toutes les spécialités, en passant par des commerciaux dans les coopératives et dans l’agrofourniture. Ces postes recrutent à un niveau bac +3 à +5.

Le métier d’agriculteur et particulièrement l’installation des jeunes avec les Points installation qui existent dans les chambres d’Agriculture pour accompagner ces jeunes dans leur projet, à toutes les étapes, ont été évoqués par l’animatrice des JA Ile-de-France, Mathilde Aubin.

Une mallette contenant  des supports à utiliser dans les classes à partir de la troisième comme les fiches orientation-formation initiale, le jeu « Découvrir l’exploitation agricole » avec CD-rom intégré permettant de comprendre son fonctionnement et de découvrir les différentes facettes des métiers agricoles, un manuel « Découvrir l’agriculture » destiné aux enseignants pour approfondir les thèmes du diaporama, ont été remis aux participants par Chantal Robin au nom de l’Arefa IDF et de la FNSEA.

Un livret « Pour lutter contre les idées reçues sur l’agriculture » avec des propositions de séquences d’animation pour les faire évoluer a également été remis.

Enfin une démonstration du fonctionnement de la Bourse de l’emploi (BDE) Anefa a été réalisée avec une séquence particulière sur les milliers de postes saisonniers à pourvoir chaque printemps dans toute la France.

Cette information a attiré l’attention d’une CIO chargée plus spécialement des jeunes en décrochage scolaire : un moyen de les resocialiser et de leur permettre de reprendre des formations après quatre mois d’emploi saisonnier.

Les interlocuteurs de l’Éducation nationale ont été participatifs en posant de nombreuses questions sur les conditions d’exercice de ces postes, les possibilités d’évolution, les revenus et les salaires agricoles.

Des échanges riches se sont produits grâce à la présence de représentants de différentes structures agricoles qui, sur ce thème de l’apprentissage et de l’attractivité des métiers agricoles, sont très complémentaires pour démontrer que la palette agricole est large, fait appel à tous les niveaux scolaires et à un champ de compétences variées.

Chantal Robin

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité