Aller au contenu principal

Musée
Les miniatures de Vauban

Le Musée des plans-reliefs, situé aux Invalides (Paris, VIIe arrondissement), abrite une collection de maquettes des places fortes françaises.

Une bien singulière collection occupe le dernier étage d’une aile de l’Hôtel des Invalides (Paris VII), le Musée des plans-reliefs. Il regroupe vingt-huit maquettes des plus importantes places fortes de France, telles qu’elles étaient sous Louis XIV et ses successeurs.

La construction de ces imposantes reconstitutions a débuté dès 1668, quand la région des Flandres a été conquise par le roi. Il a alors été décidé de fortifier la toute nouvelle frontière. Pour suivre la progression des chantiers, des maquettes en relief sont construites. Ainsi, le roi, restant en Île-de-France, contrôlait la réalisation des projets, tout en pouvant suggérer des modifications.

Les fortifications de type Vauban, édifiées le long des frontières du royaume, seront construites jusqu’à la fin du XIXe siècle, quand les progrès de l’artillerie rendent obsolètes ces sites défensifs. Sur cette période, ce sont 260 plans-reliefs qui seront réalisés, pour représenter 150 sites fortifiés. Une partie des maquettes a été détruite par les Prussiens en 1815, à la suite de quoi la collection a été reconstituée et mise à jour.

De manière générale, les maquettes sont réalisées à une échelle de 1/600e. D’abord situés à Lille (Nord) et à Béthune (Pas-de-Calais), les ateliers sont regroupés en 1756 au Louvre avant de rejoindre les combles des Invalides, sous Louis XVI, où les maquettes sont toujours abritées. Du bois et du carton mâché étaient utilisés pour leur construction, à renfort de colle, de peinture ou encore de papier. Les dimensions gigantesques des maquettes ne permettant pas une réalisation en un bloc, tout était fabriqué sur plusieurs tables de petite dimension, assemblées une fois le travail terminé. Ainsi, le plan-relief de Bayonne, construit entre 1819 et 1822, mesure plus de six mètres sur huit et a nécessité vingt-huit tables. Celui de Toulon, d’une envergure moindre, a quant à lui mobilisé treize tables.

Aujourd’hui, ces maquettes ont une valeur informative non négligeable, permettant de connaître avec précision ce à quoi ressemblait le relief des citadelles et des villes représentées. C’est notamment le cas avec la maquette du Mont-Saint-Michel (Manche), construite en 1701, qui présente une silhouette totalement différente de l’actuelle. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que les élèves de Viollet-le-Duc rénoveront l’abbaye et construiront sa flèche si caractéristique.

Les maquettes de Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales), Saint-Tropez (Var) ou encore de Belle-Île (Morbihan) sont également exposées au public.

+ d’infos :

Musée des plans-reliefs, 129 rue de Grenelle, 75007 Paris.
Billet couplé au reste des Invalides. Tarif : 14 euros, tarif réduit et gratuité sous conditions.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité