Aller au contenu principal

Les œufs de plein air de la Ferme des Parrichets vendus via le drive fermier

Producteur d’œufs de plein air à Mouroux, Stéphane Darche est l’un des exploitants agricoles impliqués dans le drive fermier qui ouvre à Melun.

Mouroux, jeudi 24 mars. Stéphane Darche au milieu de son élevage de poules pondeuses de plein air dont la production est proposée sur le site Internet du drive fermier.

Jeune agriculteur de 27 ans, Stéphane Darche a choisi de développer la production familiale d’œufs en plein air.

Conseiller de gestion dans la Marne, cet ingénieur en agriculture, diplômé de l’Isab, s’est installé en parallèle de l’exploitation de polyculture-élevage de ses parents à la Ferme des Parrichets à Mouroux.

« J’avais envie de voir autre chose même si mon métier me plaisait énormément. À force de travailler sur les projets des autres, je voulais voir les miens aboutir. De plus, la vente directe et les circuits courts sont des marchés en plein essor depuis plusieurs années », raconte l’exploitant qui a décidé de se lancer en construisant deux nouveaux bâtiments avicoles en sus de ceux construits par ses parents.

En août 2014, c’est chose faite.

Aujourd’hui, la ferme des Parrichets accueille dix mille poules pondeuses et un centre de conditionnement agréé aux normes européennes.

Chaque année, 2,7 millions d’œufs sont produits, « un minimum pour amortir un centre de conditionnement », insiste Stéphane Darche, qui en écoule 95 % en circuit court voire en vente directe.

L’agriculteur effectue chaque semaine trois tournées de livraison et couvre ainsi une bonne partie de la Seine-et-Marne, la petite couronne parisienne et Paris intramuros où il livre ses œufs frais de plein air à des revendeurs.

Depuis quelques mois, il dispose également d’une demi-case sur le Carreau des producteurs à Rungis. « Mes clients sont contents, ils n’ont pas besoin de changer de bâtiment et retrouvent des œufs de qualité qui ne cassent pas. En revanche, c’est un monde commercial différent de ce que je connaissais jusqu’alors... »

Et à compter de ce 1er avril, ses produits sont disponibles sur le drive fermier qui ouvre à Melun. « Dans cette aventure, le projet collectif m’a d’emblée attiré. L’intérêt économique existe aussi notamment pour les produits transformés pour lesquels nous sommes toujours à la recherche de nouveaux débouchés. Alors que je travaille essentiellement avec des revendeurs, avec ce nouveau mode de commercialisation, j’aurai une relation avec le client final », explique Stéphane.

Et d’ajouter : « La commercialisation me botte. On est ainsi maître de notre chiffre d’affaires, même s’il est parfois compliqué d’être sur tous les tableaux. Le risque est aussi plus élevé. »

La famille Darche a opté principalement pour des poules tétra rouges, communément appelées poules rousses, une race qui produit des œufs de gros calibre et costauds pour sortir toute l’année. Ces critères sont importants, la clientèle recherchant des coquilles solides et colorées. 

Quant aux œufs de petits calibres, ils partent dans une crasserie de la Somme.

Les poules de réforme sont vendues en direct sur pied, le reste est transformé en terrines, rillettes, plats cuisinés par un traiteur implanté à Chemilly-sur-Yonne (Yonne) : La Bourbonnienne.

Et pour ceux qui souhaitent découvrir l’élevage, un magasin de vente directe, « Le chalet  goût’œufs » est également ouvert sur le site de l’exploitation.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité