Aller au contenu principal

Les parlementaires veulent inscrire la médiation de la MSA dans la loi

A l'occasion de l'examen du projet de loi Essoc (relations avec l'administration) en commission spéciale le 13 mars, les sénateurs ont discuté d'un article proposé par le gouvernement et validé par les députés fin janvier qui inscrit dans la loi l'existence d'un médiateur de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Ce médiateur « aura pour mission de rendre un avis sur les réclamations dont il sera saisi par tout assuré dont le recours a été rejeté par la MSA » propose l'article. En fait, ce médiateur existe déjà depuis l'an 2000 et il assure déjà cette mission. Il traite plus de 400 saisines chaque année, émanant pour 83% des assurés eux-mêmes, dans 16% des cas de tiers (ex. défenseur des droits) et 1% des caisses. Il formule également des propositions d'évolution de la réglementation. Le texte propose de le nommer pour une durée de trois ans, renouvelable une fois, par le conseil d'administration. En commission, les sénateurs ont voté un amendement précisant que l'engagement d'une procédure de médiation suspend les délais de recours devant les Tribunaux des affaires de sécurité sociale (Tass). Et que l'engagement d'un recours devant le Tass mettait fin à la médiation. Le gouvernement a donné un avis de sagesse, en attendant une expertise du sujet.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité