Aller au contenu principal

Les Restos du cœur font appel aux producteurs de lait

Les Restos du cœur de Loir-et-Cher lancent un appel aux dons auprès des producteurs et des entreprises agroalimentaires. L’association manque surtout de produits laitiers comme les yaourts.

Le 20 janvier, à Blois. Michel Mantat (à d.) président des Restos du coeur de Loir-et-Cher et Gilbert Boccaccini, ancien président, lancent un appel aux dons de lait.
Le 20 janvier, à Blois. Michel Mantat (à d.) président des Restos du coeur de Loir-et-Cher et Gilbert Boccaccini, ancien président, lancent un appel aux dons de lait.

L’association manque surtout de produits laitiers comme les yaourts. Les Restos du cœur de Loir-et-Cher lancent un appel aux dons, notamment alimentaires. « Aujourd’hui, les grandes surfaces et autres magasins alimentaires soldent les produits frais proches de la date de péremption. C’est une bonne chose pour les consommateurs mais c’est un manque à gagner pour les Restos car, avant, nous récupérions ces produits pour les distribuer aux bénéficiaires », explique le président, Michel Mantat.

La fin de campagne 2014 a été marquée par une pénurie de lait. Et ce problème se poursuit en ce début d’année, avec un manque de yaourts. « Nous avons besoin des entreprises agroalimentaires et des producteurs. Ils peuvent, s’ils le veulent, faire un don de leur surplus de production par le biais de l’association Solaal (renseignemements ici), par exemple », précise Gilbert Boccaccini, ancien agriculteur de Danzé et ancien président des Restos de Loir-et-Cher.

Ces dons sont répartis sur les neuf centres de distribution du département : Blois, où se trouvent le stockage et la logistique des produits redistribués dans les autres centres, Vendôme, Mondoubleau, Montoire-sur-le-Loir, Mer, Montrichard, Lamotte-Beuvron, Romorantin-Lanthenay et Saint-Aignan. Une discussion est en cours avec Jeunes agriculteurs (JA) concernant la récolte d’une parcelle près de Blois. Le 27 novembre, JA avait semé du blé tendre sur deux hectares et demi pour dénoncer la perte de foncier. Les bénéfices de cette action seront reversés à une association caritative et le choix de la structure sera arrêté dans les prochaines semaines. 

La filière laitière, des organisations agricoles et associations d’aide alimentaire ont obtenu des pouvoirs publics un nouveau régime fiscal pour les dons de lait : les producteurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts. Pour profiter de cette défiscalisation, les producteurs ont jusqu’au 15 février pour déclarer leur don au titre de la campagne 2014-2015 qui s’achève le 31 mars.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité