Aller au contenu principal

Les saveurs de Noël ont imprégné le Jeu de Paume

Le 10e marché de Noël des produits fermiers 100 % Loir-et-Cher a largement rempli son objectif de faire mieux que l’année passée.

Les 21 et 22 décembre derniers, de nombreux curieux et gourmands se sont littéralement « agglutinés » au Jeu de Paume pour le traditionnel marché de Noël de la chambre d’Agriculture et du réseau Bienvenue à la ferme (BAF).

Pour son 10e anniversaire, le marché de Noël des producteurs avait misé sur la nouvelle salle du Jeu de Paume de Blois et visiblement le choix en a séduit plus d’un !

« Difficile de comptabiliser, mais ce qui est sûr c’est que l’on dépasse largement le nombre de visiteurs de l’année dernière, l’effet Jeu de Paume (découverte des lieux) a été déterminant et il nous aurait même fallu pousser les murs tellement il y avait de monde ! », a annoncé Nathalie Henault, en charge du réseau BAF à la chambre.

Également venus en nombre, les élus locaux, dont le député (UDI-LR) Maurice Leroy, étaient présents le jeudi 21 décembre pour l’inauguration officielle et la tournée de la trentaine de stands.

« Le marché est victime de son succès ! Mais quand ça se bouscule, c’est bon signe en général », a affirmé l’élu.

Philippe Noyau, président de la chambre a ajouté : « Les locaux de la chambre d’Agriculture devenaient étroits. C’est une très bonne initiative de le décentraliser ici et de s’approprier des lieux aussi attrayants. Par ces actions de « manger local », on a réussi petit à petit à faire reprendre conscience aux consommateurs de l’excellence des produits du terroir. Notre boulot est d’aider à la vente directe, de faciliter la vie des producteurs via une communication groupée, pour vendre mieux, vendre plus mais aussi réussir à se dégager du temps à soi. »

Et comme l’a souligné un passant : « À déguster, à consommer sur place ou à emporter pour préparer les bons petits plats de Noël, il y a de quoi se faire plaisir et faire plaisir… ».

« C’est un vrai travail d’équipe qui se ressent. On aime cette ambiance chaleureuse, nous sommes comme une famille qui évolue ensemble depuis une dizaine d’années. Au départ, nous étions moins de vingt producteurs et trente-six aujourd’hui. C’est une belle réussite. Et d’année en année, on enrichit le concept. Et pour 2019 : encore plus d’espace pour plus de monde ! », a déclaré Sylvie Ragot, présidente du réseau BAF et agricultrice à Onzain.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité