Aller au contenu principal

Les Sénateurs ont «une forte inquiétude» sur l'eau dans l'avenir (rapport)

«On peut avoir une forte inquiétude sur l'avenir», a déclaré Henri Tandonnet, sénateur UDI-UC du Lot-et-Garonne, lors de la présentation du rapport d'information «Eau : urgence déclarée» à Paris, le 8 juin.

Cette inquiétude vient notamment du risque de pénurie d'eau dans deux bassins : Seine-Normandie et Adour-Garonne. Cette pénurie affectera tous les usagers de la ressource, l'agriculture étant la première consommatrice d'eau pour irriguer. Des pistes sont envisagées pour faire des économies d'eau en agriculture. « Il y a des capacités d'économie dans le monde agricole : changement de cultures, amélioration de la sélection variétale ou encore irrigation de précision », liste H. Tandonnet.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité