Aller au contenu principal

Horticulture
Les Serres de Segrès font le plein

Philippe Triboux a repris les Serres de Segrès, à Bernay-Vilbert, en février 2021. Avec l’arrivée des beaux jours, sa production prend son envol.

Alors que les saints de glace sont passés, les jardiniers commencent les plantations les plus craintives du gel. C’est à la mi-mai que l’activité de Philippe Triboux bat son plein. Situées à Bernay-Vilbert (Seine-et-Marne), les Serres de Segrès ont une longue carrière derrière elles, avant que Philippe Triboux n’arrive. « J’étais paysagiste et apiculteur, et je vendais du miel ici. L’ancien propriétaire partait à la retraite. Je me suis renseigné autour de moi, et j’ai décidé, avec des associés, de reprendre l’affaire », se remémore le pépiniériste. Aujourd’hui, il est seul à temps plein sur le site, à s’occuper des plantes. « Je ferme généralement le lundi et le mardi pour pouvoir m’occuper des plantes, des livraisons et regarnir les bacs. Avec le mois de mai, je rentre dans une période de rush », analyse-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Familles de paysans, 100 ans d'histoire
Diffusé lundi 27 novembre à 21 h 10 sur M6, le documentaire coproduit et présenté par Karine Le Marchand « Familles de paysans,…
Justine Champion s’est installée sur 19 hectares et a pour projet de mettre en place des clôtures pour faire pâturer ses chèvres l’année prochaine.
De salariée à jeune installée hors cadre familial
Avoir été salariée d’élevage pendant plusieurs années est un bon moyen d’acquérir de l’expérience avant de s’installer hors cadre…
Opération NADA vendredi 24 novembre
À l'appel de la FNSEA, la FDSEA et les JA Île-de-France se mobiliseront vendredi 24 novembre.
Mercredi 22 novembre, à Chartres. Les membres du conseil d'administration de la FNSEA d'Eure-et-Loir ont retourné symboliquement le panneau d'entrée de la capitale eurélienne.
FNSEA et JA d'Eure-et-Loir : « On marche sur la tête ! »
La FNSEA et Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir se sont mobilisés, les 21 et 22 novembre, pour dénoncer la pression subie.…
L'indice des fermages pour 2023/2024 est de 116,46, soit une augmentation de 5,63 % par rapport à 2022.
Fermages en hausse de 5,63 %, les indices et valeurs en Loir-et-Cher
L’indice des fermages pour la période allant du 1er octobre 2023 au 30 septembre 2024 est fixé à 116,46 (base 100 en 2009), soit…
Vendredi 10 novembre, à Guillonville. Lors de sa visite, le préfet Hervé Jonathan (au c.) a été à l'écoute des problématiques du monde agricole.
Le préfet Hervé Jonathan visite une exploitation représentative de Beauce
La FNSEA, Jeunes agriculteurs et les OPA d'Eure-et-Loir ont répondu à la demande du préfet, Hervé Jonathan, d’organiser la visite…
Publicité