Aller au contenu principal

Les start-ups agricoles ont leur écrin dans le dunois

Un incubateur de start-ups dédiées à l’agriculture ouvre ses portes dans l’ancien siège d’Axéréal à Châteaudun (Eure-et-Loir).

C’est fait : l’incubateur de start-ups agricoles vient d’ouvrir officiellement ses portes après des semaines de travaux. Situé dans l’ancien siège de la coopérative Axéréal à Châteaudun, il fait partie d’un ensemble plus grand, Les Champs du possible, qui comprend aussi une partie du lycée agricole de Nermont et un atelier de machine-outils.

L’incubateur en lui-même fait partie du réseau national du Crédit agricole, le Village by CA, qui accompagne les créations de start-ups. Celui de Châteaudun est spécialisé dans l’agriculture.

L’incubateur est constitué de plusieurs bureaux, d’espaces de travail collaboratif, d’un mini-amphithéâtre et de lieux de discussion.

Quatre entreprises étaient impatientes de s’y installer : Biagri, qui y était herbergée provisoirement depuis quelques mois ; l’application Parle qui vise à fournir aux agriculteurs des informations radio en fonction de leur contexte de travail ; Dataviz, un service d’aide au conseil agricole par la visualisation des données ; et Smartfarm, un service de gestion agricole.

Les jeunes entrepreneurs bénéficient aussi d’un programme d’accompagnement par des experts.

Président du campus, Philippe Vigier a salué le dynamisme porté par ce projet alors que le territoire avait été fortement touché par le départ d’Axéréal et l’annonce de la fermeture de la base aérienne.

L’État, le département et la région apportent une bonne part du financement. La chambre d’Agriculture met à disposition un réseau de douze agriculteurs pour tester en grandeur réelle les prototypes. Le Crédit agricole Val-de-France met à disposition l’accès à son réseau de douze autres villages en France.

Tous les moyens sont mis à disposition des créateurs d’entreprises pour vérifier le slogan du site : « L’agriculture du futur s’invente ici et maintenant.  »

Le Crédit agricole Val-de-France prévoit d’ouvrir un autre Village by CA à Contres (Loir-et-Cher) en le spécialisant sur les industries agroalimentaires.

Le premier événement du campus Les Champs du possible se déroulera dans quelques jours. Du 23 au 25 septembre, le site accueillera un festival dédié à l’agriculture numérique : des démonstrations de terrain sur la ferme, des conférences, un concours de projets innovants, des ateliers de codage pour les enfants, un marché de producteurs, etc.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Publicité