Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Les Terres de Jim en Beauce en ligne

Jeunes agriculteurs Loiret et Eure-et-Loir poursuivent l’organisation des Terres de Jim en Beauce. Inscriptions et outils de communication sont sur de bons rails.

Les préparatifs des Terres de Jim en Beauce, événement organisé les 9, 10 et 11 septembre prochain à Outarville, se précisent. « Nous avons une bonne visibilité sur les animations qui seront proposées aux 100 000 visiteurs attendus. Les partenaires sont nombreux à nous rejoindre pour participer à cette aventure unique en région Centre-Val de Loire », explique Charles Perdereau, président du comité d’organisation des Terres de Jim.

Prochaine étape pour les organisateurs, l’ouverture des inscriptions au marché de producteurs qui prendra place au cœur de l’événement. « L’alimentation et la gastronomie sont des thématiques centrales. Les Halles de Jim comporteront un espace dédié aux régions de France, animé par les échelons régionaux du syndicat ainsi qu’un vaste espace dévolu aux producteurs régionaux afin de promouvoir les circuits courts et le manger local », détaille Solenn Haquet, membre du comité d’organisation qui attend près de cent producteurs.

Communication digitale

Pour faire patienter les visiteurs, les organisateurs viennent de mettre en ligne, sur le site Internet de l’événement et sur les réseaux sociaux, le teaser de l’événement. « Ce clip est à l’image de la manifestation. On y retrouve les sports mécaniques du monde agricole, dont les incontournables moiss-batt-cross, les traditionnelles épreuves de labour, des démonstrations de récolte, des expositions de matériel, sans oublier les concerts des vendredi et samedi soir », détaille Charles Perdereau.

Le teaser met aussi à l’honneur le moyen de transport original qui sera mis en place sur le site. « L’Association du Musée des transports de Pithiviers va installer 1 500 mètres de voies pour faire circuler la rame historique qui reliait autrefois les sucreries de Pithiviers et Toury, afin de transporter les visiteurs sur le site de 55 hectares », précise Charles Perdereau.

Parallèlement, le comité d'organisation poursuit les inscriptions pour les compétitions de moiss-batt-cross qui se dérouleront sur les deux circuits prévus.

+ d'infos :

Visionnez le teaser en cliquant sur la vidéo ci-dessus ou directement sur le site ­lesterresdejim.com.
Inscrivez-vous au moiss-batt-cross par mail à tdj@jacvl.fr.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité