Aller au contenu principal

Ligne à grande vitesse : la chambre d’Agriculture en faveur du tracé ouest

Comme la région Centre Val-de-Loire, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher soutient le schéma ouest concernant le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (LGV POCL). Considéré comme le plus avantageux pour la région parmi les deux schémas encore en lice, ce tracé passe par les villes d’Orléans (Loiret), Vierzon (Cher) et Bourges (Cher).

« Nous aurions pu avoir une position intermédiaire, avec le tracé médian, mais nous pensons que le tracé ouest desservira le mieux le Loir-et-Cher ainsi que la région Centre Val-de-Loire, à la fois au sud et sur le nord », explique Guy Vasseur, président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher.

Comme tout projet de cette ampleur, les impacts sur le territoire et le bousculement du foncier sont inévitables. « Il nous semble que le tracé ouest aura moins de conséquences sur l’agriculture et sur les terres agricoles », précise le président.

La LGV ne devrait pas voir le jour avant 2025 et « si ce projet aboutit, nous serons attentifs à une réorganisation du territoire pour qu’il y ait le moins de dégâts possible sur les aspects forestiers et agricoles », précise Guy Vasseur, convaincu de l’atout d’un tel projet pour le Loir-et-Cher.

Le 4 février, après deux ans de concertation, le comité de pilotage du projet de LGV POCL a fait le choix du scénario médian.

Selon Michel Fuzeau, préfet coordinateur du projet, ce tracé à l’est du Loiret est plus adapté pour atteindre le double objectif d’une meilleure accessibilité des territoires du centre de la France et de la désaturation de l’actuelle LGV Paris-Lyon. La région Centre Val-de-Loire a confirmé sa position en faveur du tracé ouest.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité