Aller au contenu principal

L’inventaire national du patrimoine naturel français se convertit à «l’open data»

«L'open data, données rendues publiques, est une nécessité pour le développement économique et l'innovation, pour soutenir la création des start-ups de la Green tech», a déclaré Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, dans un communiqué, le 20 janvier.

Ainsi, l'Inventaire national du patrimoine naturel, déjà disponible sur internet, va être ouvert. L'ouverture de cette banque de données conduira à «tripler le nombre de données disponibles». «Chaque jour, plus de 5000 données sont ajoutées par des milliers de contributeurs en France», développe-t-elle. Ces données sont scientifiquement validées par le Muséum d'Histoire naturelle.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité