Aller au contenu principal

Lisa Lamontre et ses (petites) bêtes à cornes

À dix minutes de Vendôme, Lisa Lamontre a entamé sa sixième saison à la tête des « Escargots du Loir », une ferme en agriculture biologique située à Mazangé.

Lisa Lamontre, hélicicultrice à la ferme bio « Escargots du Loir » s’épanouit dans son métier et aime à raconter, avec beaucoup d’humour, comment elle maîtrise ses petits animaux !

Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas à l’escargotière bio de Lisa Lamontre. Ce sont, chaque année, pas moins de 150 000 petites bêtes à cornes qui pâturent paisiblement dans les 600m² de parcs aménagés.

« J’ai choisi de faire un élevage certifié agriculture biologique, qui respecte un cahier des charges précis pour travailler en adéquation avec mes valeurs. Ici les escargots sont élevés en plein air de mai à septembre, avec pas plus de 250 bêtes par m², avant d’être placés en hibernation à l’automne », explique l’éleveuse.

Originaire de Champagne-Ardenne, rien ne prédestinait Lisa à se lancer dans l’élevage d’escargots.

En 2012, après avoir travaillé plus de huit ans dans différentes régions de France dans le domaine de la sécurité et la qualité en agroalimentaire, elle aspirait à une autre vie, à un métier plus varié et en lien avec la nature.

Il n’aura fallu que quelques lignes sur le métier d’éleveur d’escargots dans un magazine pour interpeller la jeune femme : « Je cherchais une idée de reconversion professionnelle, car j’avais la sensation d’avoir fait le tour de mon métier. Je voulais garder un pied dans l’alimentaire, avoir un métier plus varié, en lien avec la nature et respectueux de l’environnement, d’où la ferme bio. Sur le coup l’idée de devenir hélicicultrice m’a fait sourire, puis je me suis dit : Et pourquoi pas ? Moi qui n’avais jamais mangé d’escargots de ma vie, j’allais apprendre à les élever, à les cuisiner et à les vendre ! ».

Lisa a suivi une formation et obtenu un BPREA (brevet professionnel responsable d’exploitation agricole, option héliciculture).

Le choix du Loir-et-Cher n’a, quant à lui, pas été le fruit du hasard : « Il nous fallait un point de chute « au vert » et desservi par le TGV pour mon conjoint qui travaille à Paris. Nous avons eu le coup de cœur pour la Vallée du Loir et la ferme à Mazangé située sur la route touristique des vins du Vendômois ».

Aujourd’hui, à l’âge de 37 ans, Lisa aime sa vie d’agricultrice et son travail d’héliciculteur qui répond à ses objectifs de vie, puisqu’en plus d’être chef d’entreprise, elle est aussi éleveuse, cuisinière et vendeuse.

« Je suis quelqu’un de rationnel, l’élevage d’escargots n’est pas une passion en soi, mais un moyen d’atteindre mes objectifs. J’aime le partage avec les artisans locaux et je fonctionne dans le respect d’une éthique du client. C’est un métier que j’ai à cœur de bien faire et j’ai la satisfaction de faire mon travail comme je l’entends, en poussant le niveau de qualité où je le souhaite. Aujourd’hui lorsque je prépare mes escargots, je cuisine comme si je cuisinais pour ma famille et mes amis et je suis fière de ce que je commercialise », détaille-t-elle.

Investie à 200 %, Lisa a de nombreux projets, comme l’aménagement d’un nouvel espace boutique, la mise en place d’un parcours sur la ferme avec des panneaux pour permettre aux visiteurs de déambuler librement et bien sûr l’élaboration de nouvelles recettes pour étoffer la gamme des escargots cuisinés en coquilles, en champignons, préparés au court-bouillon ou à tartiner.

Juste assez pour vous mettre l’eau à la bouche !

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité