Aller au contenu principal

Liska Llorca, plasticienne habitée

Liska Llorca est une artiste plasticienne basée dans le Vendômois. Sa matière fétiche, c’est la terre.

« Depuis que je suis petite, je m’intéresse aux impressions, aux images visuelles, sonores, olfactives. »
« Depuis que je suis petite, je m’intéresse aux impressions, aux images visuelles, sonores, olfactives. »

D’apparence presque fragile à la première rencontre, Liska s’anime dès qu’on évoque son métier.  Elle est artiste plasticienne. « Depuis que je suis petite, je m’intéresse aux impressions, aux images visuelles, sonores, olfactives… Et j’ai toujours dessiné, dessiné, dessiné... » Surtout des chevaux. Les Vendômois auront peut-être croisé une de ses œuvres équestres sur les murs de la ville, figures à la fois précises et mouvantes. Elle travaille depuis une dizaine d’année autour de la peinture live, notamment avec des cavaliers, sur des performances mi-picturales mi-équestres, « un projet d’enfance ! Le premier à me tendre la main a été Pascal Pierrat. »

Dans une première vie, Liska Llorca a « enchaîné les petits boulots », qui ont contribué à sa formation d’artiste : « travailler avec des gens différents, voir des gens différents, des souffrances différentes, ça nourrit le discours de l’artiste. »
Peinture, dessin… pas seulement. « Plasticienne, ça veut dire travailler n’importe quelle matière pour créer des installations artistiques ». Sa matière de prédilection, c’est, sans hésitation, « la terre ! ». Elle s’enthousiasme : « la terre, ça nourrit, ça soigne, ça se mange, ça enterre… Ca peut boire ou refuser l’eau. La terre parle, elle raconte des histoires ». Cet attachement quasi-viscéral à la terre l’a amenée à créer « Le blé pousse, il sera coupé », en 2011, à Selommes. Il s’agit un festival participatif qui mêle arts contemporains et arts ruraux. Pour Liska, c’est une façon de « rendre hommage à la terre et à ceux qui nourrissent les hommes ». L’édition 2014 a eu lieu fin juin. Quelques jours plus tôt, Liska annonçait le festival en créant un « crop circle » - une figure circulaire dans un champs - à Cellé. Elle commente « le crop circle a beaucoup fait parler. Ca évoque les fées, les aliens, les ondes, les nanotechnologies, le système solaire… » Toujours en ébullition, Liska déborde de projets : livres pour enfants, graff’, spectacle équestre et « deux gros projets de land art ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Tous en tracteur à Paris mercredi 8 février
Suppression des NNI, directives Nitrates, ZNT... Les contraintes de production s'accumulent, toutes productions confondues. Une…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Claude Jeay est le nouveau sous-préfet de Nogent-le-Rotrou.
Claude Jeay est le sous-préfet de Nogent-le-Rotrou
Le nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, Claude Jeay, a officiellement pris ses fonctions le 16 janvier.
Publicité