Aller au contenu principal

Loiret Ecoute Active, la chambre d’agriculture va au-devant des agriculteurs

Démarche initiée par les élus de la CA45 et menée depuis février 2015 sur les cantons pilotes de Lorris et Patay, voici toutes les réponses aux questions posées sur L.E.A.

Vos interlocuteurs du groupe L.E.A.

Qu’est-ce que L.E.A. ?

L.E.A., Loiret Ecoute Active est une démarche  souhaitée  par les élus de la Chambre pour rencontrer les agriculteurs et écouter leurs besoins et préoccupations. Elle est mise en œuvre par une équipe de conseillers et d’assistantes.

Qu’entendez-vous par «écouter les besoins des agriculteurs» ?

Au cours d’un entretien individuel sur l’exploitation, le conseiller et l’agriculteur échangent sur toutes les facettes de l’entreprise : économique, technique, humain...  L’approche est donc globale. Tous les besoins et les préoccupations de l’exploitant sont abordés dans leur sens large. Il est important pour la Chambre de connaître les aspirations et les projets des agriculteurs de manière à leur apporter le soutien dont ils pourront avoir besoin.

En quoi cette démarche est innovante ?

Au cours de ces rencontres, l’angle d’approche de l’exploitation est global. On ne va pas regarder un domaine technique précis comme les agriculteurs peuvent le faire avec leurs interlocuteurs habituels.

Quels sont les types de besoins exprimés ?

Tout d’abord ce sont des questions précises, comme de l’information technique sur du matériel agricole, des aspects règlementaires comme la PAC ou les normes phytosanitaires. Et aussi beaucoup de préoccupations plus globales sur l’avenir de leur métier. Les agriculteurs évoquent des problématiques de rentabilité, de transmission, des projets personnels et s’interrogent sur la manière dont la vie de la commune peut impacter l’exploitation.

Et qu’est ce qui préoccupe le plus les agriculteurs ?

La pérennité de leur entreprise est leur principale préoccupation. Cela concerne les techniques de production et en même temps leur gestion économique. Le calcul des coûts de production en est un exemple. Les aspects réglementaires sont aussi très présents dans les échanges, de même que l’évolution de la PAC  que les agriculteurs suivent de près étant donné la complexité du sujet. Enfin, le besoin d’anticiper le départ à la retraite est la préoccupation de toute une génération.

Qu’est-ce que L.E.A. apporte aux agriculteurs ?

Cet échange est l’occasion de s’arrêter pour faire un point complet de l’exploitation. Regarder comment répondre aux questions du moment. Et envisager l’avenir de l’exploitation. On liste ensemble les objectifs à réaliser et les interlocuteurs à solliciter. Suite à ces échanges, le plan d’action est envoyé à l’agriculteur. C’est le point de départ pour rentrer dans l’action.

Quelles réponses sont proposées ?

Chaque situation est unique et les réponses sont adaptées à l’entreprise. Sur une question technique précise, par exemple sur du matériel agricole, le conseiller spécialisé de la Chambre en l’occurrence le conseiller machinisme rappelle l’exploitant pour un échange personnalisé.

S’il s’agit d’un projet à moyen ou long terme, comme définir sa stratégie ou préparer son projet transmission, un rendez-vous est proposé avec un conseiller d’entreprise ou un conseiller transmission de la Chambre d’agriculture.

En bref, le conseiller le plus expert des questions se met en relation avec l’agriculteur dans les jours qui suivent l’entretien. A ce jour, 135 actions ont ainsi été lancées.

Combien d’agriculteurs ont bénéficié de cette action ?

Au 1er décembre, 56 agriculteurs ont rencontré un conseiller L.E.A. et obtenu des réponses à leurs préoccupations.

Peut-on rencontrer un conseiller L.E.A. ?

Oui et cette démarche est gratuite.

Comment peut-on rencontrer un conseiller L.E.A. ?

En contactant la chambre d’agriculture au 02 38 71 90 59. Il vous sera proposé une date de rendez-vous avec un conseiller L.E.A. Ce dernier viendra vous rencontrer pour échanger avec vous. N’hésitez pas !

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité