Aller au contenu principal

Lucky Luke renaît en majesté

Le cowboy se voit offrir une collection d’albums hommages pour ses soixante-dix ans. Le premier est un hommage à tout le western.

Pour ses soixante-dix ans, Lucky Luke se voit offrir par son éditeur, Dargaud, une collection spéciale d’albums en son hommage créés par d’autres auteurs de bandes dessinées que ceux qui le dessinent d’habitude.

Le premier vient de sortir : « L’Homme qui tua Lucky Luke », par Matthieu Bonhomme. 

Oui, carrément ! Tuer le cowboy qui tire plus vite que son ombre, ce n’est pas facile. Mais là, c’est fait.

D’emblée, en ouverture, au bout de quatre cases, c’est réglé. Cette séquence est comme un prégénérique de western.

Tentez l’expérience, une fois cette première page lue, de revenir à la page d’ouverture qui a le statut de générique. Vous aurez vraiment l’impression de regarder un film.

D’ailleurs, cet album va plus loin que le seul personnage de Lucky Luke, créé par Morris en 1947.

Il est un hommage à tout le genre, d’abord cinématographique, du western.

Son histoire répond aux codes du genre mais dans ce qu’ils ont de plus fins d’un point de vue narratif. Les images sont celles des westerns en montagne, c’est-à-dire des films que les plus passionnés regardent avec délectation.

Et enfin — et sutout ! —, sa mise en scène est exceptionnelle. D’une case à l’autre, on sent la caméra se mouvoir en adoptant les différents points de vue.

Et même parfois celui de Dieu quand meurt l’homme qu’on dit être Lucky Luke.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité