Aller au contenu principal

« L’union d’Étampes vit un moment historique »

L’Union des syndicats des exploitants agricoles d’Étampes (Essonne) s’est réunie le 16 juin pour une assemblée générale extraordinaire afin d’acter son redécoupage.

Pour la dernière fois en tant que président de l’Union d’Étampes (Essonne), Fabien Pigeon a convoqué ses adhérents le jeudi 16 juin pour une assemblée générale extraordinaire afin d’acter le redécoupage.

« C’est un moment historique : ce redécoupage est nécessaire afin de mettre en avant la force du syndicalisme qui est la proximité, le ciment local qu’il faut renforcer », avait expliqué le président de la FDSEA Ile-de-France, Damien Greffin, dans une lettre ouverte adressée aux adhérents. « Plus de proximité, plus de réunions locales, c’est en se recentrant sur le terrain que nous pourrons déployer nos forces. »

C’est fort de ce constat qu’un petit groupe d’élus d’Étampes a travaillé sur le découpage de leur Union. Après une présentation des évolutions engendrées par cette réorganisation, les adhérents ont été invités à voter les différentes résolutions.

Ainsi, le syndicat d’Étampes aura une nouvelle circonscription plus axée sur le nord du territoire et une nouvelle dénomination, « Syndicat des exploitants agricoles de l’Hurepoix-Étampois ». La présidence a été délivrée à Laurent Harrau, agriculteur à Mérobert et anciennement secrétaire général de l’Union d’Étampes.

L’Union d’Étampes étant rebaptisée et ayant une nouvelle circonscription, un nouveau syndicat axé sur le sud Essonne a été créé suite à une assemblée générale constitutive.

Le syndicat « Beauce-Gâtinais » a vu le jour avec pour chef de file Antoine Benoist, anciennement vice-président de l’Union.

C’est donc un départ plein d’émotions qu’a vécu Fabien Pigeon, qui a tiré sa révérence après quatre ans de bons et loyaux services à la présidence du syndicat d’Étampes. « Je suis fier et heureux d’avoir pu défendre ce territoire. J’ai travaillé avec des agriculteurs qui ont beaucoup de convictions. N’oubliez pas que le syndicat est là pour vous », a-t-il déclaré.  

L’Union des syndicats d’exploitants agricoles de Corbeil (Essonne) s’est réunie le lendemain, le 17 juin, à Auvernaux pour une assemblée générale extraordinaire afin d’acter, elle aussi, son changement de territorialité. L’Union de Corbeil se voit en effet renforcée de quatorze communes, très proches géographiquement de son territoire d’origine. Auparavant rattachées au canton est de l’Union d’Étampes, ces adhérents vont accroître la force de ce syndicat local.

Dans ce contexte, un nouveau bureau a été élu pour trois ans avec, à la tête du syndicat, Nicolas Galpin.

M. M. et O. U./FDSEA Ile-de-France

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Publicité