Aller au contenu principal

Macron va-t-il tuer les éleveurs du Loiret ?

Action de mobilisation de la FDSEA 45 et des Jeunes Agriculteurs du Loiret ce Vendredi 9 février à partir de 13H30 devant la Préfecture du Loiret

Extrait de la carte présentée le 20 décembre 2017 :
En hachuré : anciennes zones défavorisées.
Les zones de couleurs sont les nouvelles zones défavorisées simples définies par le Ministère selon les critères définis plus haut.

Action de mobilisation

Le nouveau zonage des régions défavorisées est actuellement à l’étude. Le Ministère de l’agriculture est en train de redéfinir la carte des zones défavorisées avec le risque pour de nombreux territoires de sortir de ce dispositif d’aide aux exploitations agricoles. Des  territoires entiers du Loiret et du Loir-et-Cher (Sologne, Puisaye…) sont exclus du nouveau projet de zonage et des modifications arbitraires sans aucune concertation sont apparues. De plus, les budgets ICHN montagne et plaine ont été isolés entrainant à ce jour une baisse potentielle de moitié des aides dans nos zones : ceci est tout simplement inadmissible !!! Les enjeux économiques de cette dé-classification sont importants. En plus des aides ICHN, c’est l’ensemble des dispositifs de prêts bonifiés et subventions spécifiques à ces zones qui est remis en cause, par exemple la suppression de certaines aides à l’installation.  Les exploitations de ce secteur ne sont pas en mesure de supporter une perte financière supplémentaire.  L’agriculture, parfois seule activité économique restante dans ces territoires est génératrice d’emplois. La perte de ces soutiens, qui est en moyenne de 8000 euros par exploitation, aura un impact dans tous les secteurs directement en lien avec l’activité agricole.

Veut-on définitivement enterrer l’agriculture dans cette région où elle a pourtant un rôle primordial ?

Les agriculteurs du Loiret seront présents et vous invitent :

Le vendredi 9 février à partir de 13H30

devant la Préfecture du Loiret

181 rue de Bourgogne, Orléans

Zones Défavorisées Simples

Le nouveau zonage des régions défavorisées est actuellement à l’étude. Le Ministère de l’agriculture est en train de redéfinir la carte des zones défavorisées avec le risque pour de nombreux territoires de sortir de ce dispositif de d’aide aux exploitations agricoles. Certains territoires du Loiret sont exclus du nouveau projet de zonage.

Les enjeux économiques de cette dé-classification sont importants. Hormis les aides ICHN, c’est l’ensemble des dispositifs de prêts bonifiés et subventions spécifiques à ces zones qui est remis en cause :

  • ICHN (Indemnités Compensatrices de Handicaps Naturels) = 0 €
  • Aides à l’installation / DJA, prêts bonifiés = suppression de la majoration spécifique (- 3500€ par installation)

Pourquoi un classement en ZONE DEFAVORISEE ?

L’Agriculture est riche de ses territoires. Mais certains d’entre eux doivent faire face à des contraintes naturelles inhérentes à leur localisation liées aux sols, au climat, aux parcellaires plus ou moins morcelés, à la pente, aux infrastructures…

Les agriculteurs n’ont pas le choix que d’adapter leurs systèmes de productions. Ces contraintes aboutissent à des coûts de production supérieurs pour une moindre productivité ; pourtant ces exploitations en Zone Défavorisée Simple sont sur les mêmes marchés que toutes les autres.

Les exploitations aujourd’hui bénéficiaires de l’ICHN ne sont pas en mesure de supporter une perte financière supplémentaire. L’élevage herbagé doit continuer à être rémunéré à l’image des orientations politiques qui ont été prises au moment de la réforme.

L’agriculture, parfois seule activité économique restante dans ces territoires, est génératrice d’emplois. Il est essentiel que de nouvelles installations puissent voir le jour. La perte de ces soutiens aura nécessairement un impact dans tous les secteurs directement en lien avec l’activité agricole.

Le 20 décembre 2017, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a organisé une réunion nationale sur la réforme du périmètre des zones défavorisées simples. Il a présenté la synthèse des contributions des différents acteurs, telle que demandée lors de la réunion nationale du 29 novembre 2017. Ainsi il est ressorti principalement :

  • Un consensus sur la carte du 12 avril 2017, avec l’option rendement, comme base des travaux de la réforme du zonage
  • Au regard des évolutions souhaitables, devaient être retirées les zones à « fort » rendement (plaines céréalières fertiles, maïs irrigué dont certains territoires RAMSAR comme l’île de Ré) et intégrer les zones d’élevages sortantes, les zones de continuité territoriale et l’arc méditerranéen
  • Le maintien des critères haies, emploi et déprise au regard de leur importance pour le classement de certains territoires
  • Le ciblage de l’ICHN à l’élevage·

    Actuellement dans le Loiret, environ 80 communes sont classées en zone défavorisée simple. La refonte du zonage exigée par la Commission Européenne ne sera pas sans impact sur l’agriculture de cette zone.

    Liste des communes concernées dans le Loiret
    ADON LAILLY-EN-VAL

    AILLANT-SUR-MILLERON

    LANGESSE
    ARDON LIGNY-LE-RIBAULT
    AUTRY-LE-CHÂTEL LORRIS
    BATILLY-EN-PUISAYE MARCILLY-EN-VILLETTE
    BEAUCHAMPS-SUR HUILLARD MELLEROY
    BEAULIEU-SUR-LOIRE MÉNESTREAU-EN-VILLETTE
    BOISMORAND MÉZIÈRES-LEZ-CLÉRY
    BONNY-SUR-LOIRE MONTEREAU
    BORDES (LES) MOULINET-SUR-SOLIN (LE)
    BOUZY-LA-FORÊT NESPLOY
    BRAY-EN-VAL NEUVY-EN-SULLIAS
    BRETEAU NEVOY
    BRIARE NIBELLE
    BUSSIÈRE (LA) OUSSON-SUR-LOIRE
    CERDON OUZOUER-SUR-LOIRE
    CERNOY-EN-BERRY OUZOUER-SUR-TRÉZÉE
    CHAMPOULET PIERREFITTE-ÈS-BOIS
    CHARME (LE) POILLY-LES-GIEN
    CHÂTENOY SAINT-BRISSON-SUR-LOIRE
    CHÂTILLON-COLIGNY SAINT-CYR-EN-VAL
    CHÂTILLON-SUR-LOIRE SAINT-FIRMIN-SUR-LOIRE
    CHOUX (LES) SAINT-FLORENT
    CLÉRY-AINT-ANDRÉ SAINTE-GENEVIEVE-DES- BOIS
    COMBREUX SAINT-GONDON
    COUDROY SAINT-MARTIN-D'ABBAT
    COULLONS SAINT-MARTIN-SUR-OCRE
    DAMMARIE-EN-PUISAYE SAINT-MAURICE-SUR-AVEYRON
    DAMMARE-SUR-LOING SEICHEBRIÈRES
    DAMPIERE-EN-BURLY SENNELY
    DRY SULLY-LA-CHAPELLE
    ESCRIGNELLES SURY-AUX-BOIS
    FAVERELLES THOU
    FAY-AUX-LOGES TIGY
    FEINS-EN-GÂTINAIS VANNES-SUR-COSSON
    FERTÉ-SAINT-AUBIN (LA) VIEILLES-MAISONS-SUR-JOUDRY
    GIEN VIENNE-EN-VAL
    INGRANNES VIGLAIN
    ISDES VILLEMURLIN
    JOUY-LE-POTIER VITRY-AUX LOGES
    Source : DRAFF Centre-Val de Loire

    Les plus lus

    Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
    À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
    Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
    La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
    Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
    La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
    Betteraves : rendement historiquement bas
    La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
    Caproga : une bonne année
    Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
    Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
    Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
    Publicité