Aller au contenu principal

Marc et Sarah et leur cuisine éco-responsable

Gérants du restaurant La Petite auberge, situé à La Ferté-Saint-Aubin dans le Loiret, Marc et Sarah Lemasson ont récemment obtenu les prestigieux titres de Maîtres restaurateurs et de Restaurant biologique.

L’histoire commence lorsque Marc Lemasson renonce à sa carrière dans le bâtiment pour se lancer dans la restauration. À 26 ans, il passe un CAP pour devenir serveur. Afin de monter rapidement en compétences, il fait ses armes dans un lieu touristique très fréquenté : le mont Saint-Michel. C’est ici, en 2011, qu’il rencontre Sarah, sa future femme. De son côté, Sarah a toujours su qu’elle travaillerait dans la restauration. À 18 ans, son diplôme d’hôtellerie-­restauration en poche, elle postule dans une grande entreprise du mont Saint-Michel, en tant que serveuse. Après deux mois au service de cette enseigne, elle part pour un restaurant à taille humaine, plus familial. Pour la rejoindre, Marc passe un CAP Cuisine à l’âge de 30 ans. Le patron de sa compagne l’embauche ensuite comme cuisinier.

Un couple fusionnel

Engager un couple est un pari risqué pour un employeur. Pourtant, Marc et Sarah détonnent par leur symbiose et leur complémentarité. Grâce à leur professionnalisme, leur patron de l’époque leur propose de racheter son affaire. Marc étudie le projet durant de longs mois, mais face aux énormes objectifs financiers, le couple préfère refuser l'offre. « Nous avons eu peur de cet engagement, avoue Marc. Nous ne nous sentions pas prêts ». Malgré tout, et sans le savoir, ce responsable avait semé une graine dans l’esprit du couple.

La Petite Auberge

L’idée d’achat d’un restaurant a alors germé dans la tête de Marc et Sarah. Après une vingtaine de visites, le couple a un coup de cœur pour une ancienne bâtisse de La Ferté-Saint-Aubin. « Le bâtiment a du cachet, souligne Sarah. Il possède une identité solognote, des poutres apparentes, des briques rouges, des cheminées et surtout, un beau potentiel grâce au débarras que nous avons aménagé en seconde salle ». L’ancien garage a également été transformé en terrasse. Marc et Sarah ouvrent les portes de La Petite auberge le 1er juin 2016. Après de nombreux travaux, le restaurant accueille désormais 26 couverts.

Deux titres remarquables

Aujourd’hui, le couple travaille avec près de trente producteurs locaux, mais se dit être en perpétuelle recherche afin d'élargir sa gamme de produits. En 2022, La Petite Auberge a été labellisée Restaurant biologique grâce à sa carte composée à plus de 65 % de produits bio. Cette même année, Marc et Sarah ont tous les deux reçu le titre de Maître restaurateur. La Petite auberge est donc le premier restaurant de France à cumuler ces deux titres d'État. Une fierté pour les deux gérants qui ont également obtenu trois tables au label Écotable, garantissant une cuisine durable, une parfaite gestion du tri des déchets et l’utilisation de produits d’entretien Écolabel. « Nous voulions valoriser nos démarches en obtenant ces titres afin de mettre en confiance nos clients en validant nos engagements », concluent-ils.

Biographie

  • 2011 : rencontre de Marc et Sarah.
  • 2016 : achat et ouverture du restaurant.
  • 2023 : ouverture prévue d'une épicerie.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité