Aller au contenu principal

Massey agrandit son usine

Economie

Le groupe Agco profite d’une opportunité pour agrandir son site français de fabrication des tracteurs Massey-Ferguson.

Le site industriel Agco (Massey Ferguson) de Beauvais (Oise) était trop à l’étroit pour accueillir un centre de recherche, une usine de fabrication des transmissions et l’usine de montage des tracteurs. Une opportunité d’achat d’une usine distante de deux kilomètres, toute nouvelle, s’est présentée l’an dernier. Après de rapides travaux d’extension et d’aménagement, cette unité Agco «Beauvais 2» est opérationnelle. Elle désengorge l’usine de tracteurs, qui comprenait une chaîne d’assemblage des cabines ; cette chaîne vient donc d’être transférée et, depuis le 2 septembre, ce sont désormais des camions qui amènent les cabines sur la chaîne d’assemblage des tracteurs, en livraison «juste à temps».
Les deux chaînes travaillent au même rythme, actuellement pour la production de 80 tracteurs par jour, leur capacité journalière étant de cent avec une seule équipe ; une deuxième équipe pourrait doubler la production. L’assemblage des cabines est désormais fait dans cette nouvelle unité très compacte, dans laquelle travaillent 150 personnes, en majorité pour le montage des nombreux sous-ensembles.
Durant l’inauguration de l’usine, Martin Richenhagen, le président mondial du groupe Agco, a expliqué que cet investissement de plus de quinze millions d’euros vient conforter l’usine française du groupe, malgré le coût très élevé de la main-d’oeuvre dans ce pays. Mais il ajoutait que «Massey Ferguson est trop bien en France», où la productivité est élevée et la qualité des produits est très bonne. Et les dirigeants du groupe se montrent très satisfaits de la motivation du personnel sur le site de Beauvais.

Bernard Leduc

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité