Aller au contenu principal

Mérite agricole : sept récipiendaires distingués

À l’issue du dernier conseil d’administration de la FDSEA de Seine-et-Marne, mardi 15 décembre au Mée-sur-Seine, sept récipiendaires du Mérite agricole ont reçu des mains de leur marraine ou parrain les insignes de Chevalier.

Le Mée-sur-Seine, mardi 15 décembre. À l’issue de la cérémonie, les sept récipiendaires et conjoints ont reçu une orchidée pour les femmes et une bouteille de choix pour les hommes ainsi qu’un livre retraçant l’histoire de l’ordre du Mérite agricole (« Un hôtel, un ordre, une association », aux éditions Euromédias).

Madeleine Bonnefond, Hervé Billet, Pierre Cuypers et Thierry Bontour ont remis les insignes de Chevalier dans l’ordre du Mérite agricole respectivement à Arnaud Rousseau, Jacques-Olivier Desforges, Frédéric Frot, Hubert de Bisschop, Christian Vanpoucke, Cyrille Milard et Nadège Serré dans le cadre d’une cérémonie organisée le mardi 15 décembre au Mée-sur-Seine à l’issue du dernier conseil d’administration 2015 de la FDSEA 77.

Cette cérémonie était l’occasion de remercier des agriculteurs qui s’engagent. Face à l’individualisme au sein de notre société, les hommes et femme mis à l’honneur, eux, acceptent de donner leur temps pour défendre leur profession.

En préambule, le président départemental de l’Association des membres de l’ordre du mérite agricole (Amoma), Francis Benoît, a rappelé que cette distinction a été créé en 1883 par Jules Méline, pour honorer le monde agricole.

L’ordre comprend les grades de Chevalier (environ vingt-trois mille personnes vivantes), d’Officier (cinq mille) et de Commandeur (quatre cents). Pour l’occasion, il était accompagné du porte-drapeau de l’association.

Après cet aparté essentiel, les parrains et la marraine ont retracé brièvement les années d’engagement au service de la profession agricole des récipiendaires en présence des membres de leur famille, de représentants de l’administration et d’agriculteurs.

Membres de chambre d’Agriculture ou de différentes organisations professionnelles agricoles, présidents de canton… et ayant, pour la plupart, des responsabilités dans la vie civile, l’investissement de chacun a été décrit et illustré d’anecdotes sur un ton humoristique.

En réponse à cette distinction, tous ont d’abord eu une pensée pour leur famille, rappelant que leur présence était nécessaire pour s’investir dans la défense d’une profession particulièrement structurée.

S. D./L. G.-D.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité